FR

L’OM serait bien vendu selon une source anonyme

par

Les rumeurs de vente de l’Olympique de Marseille se poursuivent.L’OM serait bien vendu selon une source anonyme

Annoncé depuis plusieurs mois désormais, l’Olympique de Marseille serait toujours entouré de rumeurs de vente.

D’ailleurs, si l’on en croit les dires d’une source anonyme à So Foot, la formation phocéenne serait déjà vendue et l’annonce pourrait être imminente.

« L’OM est vendu, et l’officialisation est pour bientôt.  Quand la thèse Boudjellal-Ajroudi est devenue populaire en juillet 2020, je savais que c’était impossible parce que la vente avait été mise en stand-by. En plus, je savais qu’Ajroudi n’était pas crédible financièrement.  Ça a pris du temps parce que McCourt a agacé les acheteurs, à vouloir sortir par la grande porte et faire croire que c’est lui qui va permettre à l’OM de se relever… D’après ce que je sais, il va peut-être garder un petit pourcentage contre certaines contreparties.»

D’ailleurs, toujours selon cette personne, certains joueurs seraient déjà au courant et attendrait l’officialisation avant d’évoquer leur avenir.

« Frank McCourt a fait envoyer 10 000 euros de merchandising aux Saoudiens (…) Il y aurait entre 10 et 15 nouveaux joueurs. Certains joueurs en fin de contrat à l’OM sont déjà au courant de la vente, on leur demande juste d’attendre l’officialisation pour renégocier et rester. Je pense que l’ambition, pour l’instant, ce sera de trouver des jeunes joueurs à fort potentiel ou des joueurs formés au club. Quand l’OM retrouvera la Ligue des champions, là il y aura d’autres ambitions, mais ça prend du temps, on ne sera d’abord qu’à l’étape PSG 2012 ».

Reste à savoir si cela est un nouveau coup de buzz ou une réelle information désormais.

Affaire à suivre…

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.