US

Lens approché par Gérard Lopez ?

par

Alors qu’il est empêtré dans une situation délicate avec Lille, actuellement 19e de Ligue 1 et relégué à titre conservatoire en L2 par la LFP, Gérard Lopez n’a bien failli jamais être le propriétaire du LOSC.

Luc Dayan, ancien président des Dogues et du RC Lens, a en effet avoué à Lensois.com, site d’information spécialisé sur le club sang et or, qu’il avait rencontré Marc Ingla lorsqu’il cherchait un repreneur pour le RCL il y a deux ans :

Les dirigeants sont dépendants des ventes, des résultats, de beaucoup trop de choses. Ça pèse dans un budget. Quand je cherchais un repreneur à Lens, j’avais vu Marc Ingla. Gérard Lopez devait aussi sûrement être derrière. Ils étaient intéressés. À l’époque, la tierce propriété était autorisée. Il voulait déjà acheter des jeunes joueurs pour les exposer et les revendre derrière. Mais c’est tellement aléatoire… Les aléas sportifs pèsent sur l’économie.

Un fait que Gérard Lopez avait pourtant démenti lors de son arrivée à Lille. Les Lensois, également dans le dur cette saison (15e de Ligue 2), pourront toujours se dire qu’ils ont évité un scénario encore bien pire.

Retrouvez toute l'actu mercato de Lille OSC / LOSC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.