US

Le FC Barcelone veut conserver Dembélé !

par

Son arrivée avait fait grand bruit l’été dernier. Alors que le FC Barcelone venait de voir partir Neymar contre 222 millions d’euros, Ousmane Dembélé avait débarqué dans l’autre sens en provenance du Borussia Dortmund contre 105 millions d’euros.

Un transfert conséquent que le Français peine à prouver, vivant une première saison compliquée en Catalogne, marquée entre autre par une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant quatre mois.

De quoi relancer des rumeurs de départ, notamment en prêt afin d’aider l’attaquant à progresser. Parmi les clubs évoqués, l’Atletico Madrid ou encore Arsenal seraient intéressés. Mais le président du Barça n’est pas du même avis.

En marge de la conférence de presse de prolongation du contrat de Samuel Umtiti, qui a vu sa clause exploser, Josep Maria Bartomeu a confié qu’il ne souhaitait pas vendre Dembélé, comptant sur lui à l’avenir :

Ousmane Dembélé n’ira nulle part. Lui et Philippe Coutinho sont un gros investissement pour nous. Ils sont très importants pour notre projet et nous attendons beaucoup d’eux. Au cours des quatre derniers mois, Coutinho a été très actif dans l’équipe, mais Dembele est un joueur très jeune et talentueux, et nous attendons de grandes choses. Les prochaines saisons seront différentes. Ce n’est pas facile de jouer au Barça au cours de la première année. le football est assez différent des autres équipes.

Les dirigeants barcelonnais semblent donc prêts à laisser un temps d’adaptation au Français, qui a encore montré avec la France face à l’Italie qu’il n’avait rien perdu de son talent.

Ousmane Dembélé a disputé 24 rencontres cette saison toutes compétitions confondues avec le FCB, pour 4 buts et 9 passes décisives.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.