US

Le Barça veut blinder Ansu Fati

par

Le FC Barcelone ne pense pas que transfert mais aussi prolongation de contrat, notamment pour sa pépite.

Le Barça veut blinder Ansu Fati

Premier de son groupe en Liga et en Ligue des Champions, le FC Barcelone n’est, paradoxalement, pas forcément au mieux, et parfois même dans la tourmente.

Entre un jeu pas forcément flamboyant et des joueurs indésirables, le champion d’Espagne ne fait pas l’unanimité aux yeux de certains supporters et médias.

Cependant, il y a tout de même un motif de satisfaction sur ce début de saison, qui se nomme Ansu Fati. Encensé par Lionel Messi ou encore Xavi, le jeune prodige fait l’unanimité au sein du club catalan.

Si certaines prolongations sont des priorités du côté du Barça (Lionel Messi, Marc-André ter-Stegen ou encore Nelson Semedo), le cas Fati figure également sur cette table.

Une clause libératoire en hausse

Déjà évoqué en septembre dernier, la question d’une prolongation de contrat est de nouveau au coeur de l’actualité catalane, comme le rapporte Mundo Deportivo.

Outre la prolongation de contrat et tout ce que cela implique, l’idée est également d’augmenter la clause libératoire de la pépite, actuellement évaluée à 100 millions d’euros.

Une somme presque dérisoire aujourd’hui pour certains clubs, d’autant plus au vu de la cote de celui qui a récemment été naturalisé espagnol. Eric Abidal a confié au média espagnol que cela faisait partie des plans du club.

« C’est un jeune joueur que nous devons protéger. Nous devons parler à sa famille et son représentant. Et à partir de là, il faut qu’il continue de s’entraîner, de travailler et de continuer à grapiller du temps de jeu. »

Cela ne devrait pas être bien compliqué pour le FC Barcelone, d’autant plus que le numéro 31 du Barça a récemment révélé qu’il souhaitait faire carrière au Barça.


Pronos Euro 2020 : Nos pronos sur l’Espagne et l’Italie

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.