US

Inter Milan : Massimo Moratti veut s’attaquer à Messi !

par

L’ex-président de l’Inter pense que le recrutement de la Pulga sera possible lors du prochain marché des transferts.

Inter Milan : Massimo Moratti veut s’attaquer à Messi !

La volonté de Lionel Messi de quitter son club de toujours, le FC. Barcelone, est un débat qui fait toujours énormément parler. Arrivé à Barcelone à treize ans, la Pulga a de nouveau exprimé son désir de rester en Catalogne jusqu’à la fin de sa carrière pourtant sa situation interroge. L’Argentin n’a toujours pas prolongé son contrat qui se termine en juin 2021 avec le Barça. Ce qui attire évidemment l’attention de certains grands clubs européens.

Lors d’une interview accordée à Radio Rai, l’ancien Président de l’Inter Milan, Massimo Moratti a déclaré qu’il considérait avoir les moyens et le pouvoir de s’offrir Messi lors du prochain mercato. Le boss des Nerazzurri de 1995 à 2013 pense que l’été prochain sera une fenêtre de tir idéale pour sauter sur l’occasion de faire venir la Pulga en Lombardie.

« Je pense que Messi est un rêve pas du tout interdit pour l’Inter en ce moment. Et ça ne l’était pas avant même le coronavirus. Il arrive en fin de contrat bientôt et je pense qu’il y aura certainement un effort qui sera fait de la part du club pour essayer de le faire venir à Milan. Avec ce qui se passe actuellement, les cartes ont été rebattues, et je ne sais pas si elles sont positives ou négatives »

Des propos qui feront certainement saliver les supporters intéristes. En plus du fait que recrutement de Cristiano Ronaldo par le rival de la Juventus les a certainement inspiré pour cette idée de recruter le dernier Ballon d’Or.

Retrouvez toute l'actu mercato de Inter Milan

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.