US

Florian Thauvin est convoité en Europe, mais…

par

Florian Thauvin a de multiples touches en Europe.Florian Thauvin est convoité en Europe, mais…

Libre à l’issue de la saison, l’ailier de l’Olympique de Marseille Florian Thauvin (28 ans) n’est pas encore certain de poursuivre son aventure dans la cité phocéenne.

En effet, de plus en plus d’écuries s’intéressent à lui, comme le Milan AC, le FC Séville, Tottenham, Leicester City, Naples ou encore l’AS Roma.

Si l’on en croit Estadio Deportivo, n’aurait pas arrêté sa décision sur le nom de son futur club et n’écarterait d’ailleurs pas une prolongation non plus.

Toutefois, un gros obstacle se dresse dans ce dossier et pas un des moindres : ses recommandations salariales.

L’intéressé réclame toujours 4,5 millions d’euros par an, mais aucun club ne serait prêt à lui offrir cela, comme l’a indiqué l’agent Bruno Satin sur Canal +.

« Il y a un risque non-négligeable de finalement devoir signer à un montant inférieur de ce qui lui était proposé dans son club. Le concept de la prime à la signature pour un joueur libre c’est du cirque, c’est dispatché sur plusieurs années, on parle de salaire annuel net. Je peux vous dire que j’étais dans un grand club européen cette semaine, Thauvin demande une rémunération annuelle net entre 4 millions et 4,5 millions d’euros et personne n’a envie de la lui donner aujourd’hui. Mais effectivement, il a des stats, il a été pénalisé par son année où il a été quasiment blessé toute la saison. Mais il a quand même des chiffres de buts et de passes décisives intéressants et il n’a que 28 ans.»

L’avenir de Flotov est encore loin d’être réglé donc.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.