FR

Finale Coupe de France 2022 : le groupe du FC Nantes révélé

par

Groupe Nice finale Coupe de France 2022

Antoine Kombouaré a dévoilé le nom des joueurs retenus dans le groupe qui affrontera Nice au Stade de France, samedi soir, pour tenter d’aller chercher une première Coupe de France depuis l’an 2000.

Des retours importants pour un groupe quasiment au complet

Ce samedi 7 mai, le FC Nantes tentera de conquérir face à l’OGC Nice au Stade de France la Coupe de France édition 2022, ce qui serait son premier trophée depuis le titre de champion de France en 2001. Dans cette perspective, le coach Antoine Kombouaré a divulgué le nom des joueurs retenus dans le groupe pour une rencontre qui s’annonce comme la plus importante de la saison.

  • Gardiens : Alban Lafont, Denis Petric, Rémy Descamps
  • Défenseurs : Dennis Appiah, Jean-Charles Castelletto, Sébastien Corchia, Fabio, Andrei Girotto, Nicolas Pallois
  • Milieux : Ludovic Blas, Pedro Chirivella, Wylan Cyprien, Quentin Merlin, Samuel Moutoussamy, Roli Pereira De Sa
  • Attaquants : Jean-Kévin Augustin, Osman Bukari, Marcus Coco, Kalifa Koulibaly, Willem Geubbels, Randal Kolo Muani, Moses Simon

Antoine Kombouaré va pouvoir compter sur un groupe quasiment au complet. En effet, suspendus le week-end dernier à Lens en Ligue 1, Ludovic Blas, Andrei Girotto et Fabio font leur retour pour cette finale.

Seuls Charles Traoré (genou et absent jusqu’à la fin de la saison), Gor Manvelyan, Lohann Doucet et Abdoulaye Sylla (choix du coach) ne figurent pas dans la liste.

Même si Rémy Descamps était titulaire lors des tours précédents, c’est bien Alban Lafont qui gardera les cages nantaises contre les Aiglons.

YT Ligue 1 J37 14 mai 2022
18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.