FR

FC Barcelone : un prétendant à la présidence a une idée pour conserver Lionel Messi !

par

Lionel Messi pourrait voir son nom accolé à celui du Camp Nou.FC Barcelone : un prétendant à la présidence a une idée pour conserver Lionel Messi !

Libre à l’issue de la saison au FC Barcelone, Lionel Messi a de fortes chances de s’en aller vers d’autres cieux et pourquoi pas à Manchester City.

Néanmoins, les prétendants à la présidence du club n’ont pas perdu espoir de lui faire signer un nouveau bail et Emili Rousaud aurait une nouvelle idée.

En effet, ce dernier a expliqué aux journalistes qu’il souhaitait inclure dans l’appellation du stade, le nom du multiple Ballon d’Or.

« Nous organiserons un référendum pour changer le nom du stade en Camp Nou – Leo Messi. »

Des retours aussi prévus pour combler Messi ?

Rousaud voit les choses en grand et promettrait d’autres choses à l’international argentin comme le retour de Neymar !

« Nous allons recruter deux meilleurs joueurs, l’un d’eux est Neymar. Nous travaillons pour le ramener à Barcelone s’il retire le procès qu’il a intenté contre le club. Nous espérons pouvoir annoncer prochainement le nom de l’autre grand joueur que nous voulons amener. Cela ne laissera personne indifférent. Nous avons une ligne directe avec le joueur. »

Si le Brésilien pourrait donc faire son retour au Camp Nou d’autres légendes seraient aussi espéré comme Xavi, Iniesta et Puyol.

« Si nous gagnons, nous voulons compter sur Xavi [Hernandez], [Andres] Iniesta et [Carles] Puyol et leur donner un lien fort avec le club, l’équipe et La Masia. »

Un sacré programme donc.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.