US

FC Barcelone : Messi balaie les rumeurs qui l’envoient loin du Barça

par

Le Ballon d’Or 2019 a pris la parole pour mettre au clair son avenir en Catalogne.

FC Barcelone : Messi balaie les rumeurs qui l’envoient loin du Barça

En fin de contrat avec le FC. Barcelone en juin 2021, Lionel Messi attire naturellement les convoitises des clubs qui rêveraient de le recruter. Cette semaine Massimo Moratti, l’ancien président de l’Inter Milan, avait déclaré qu’il pensait possible de faire venir le meilleur joueur du monde en Lombardie cet été. Cette déclaration a pris de l’ampleur lorsque les médias ont révélé que le club italien commençait à travailler sur un transfert de la Pulga chez les Nerazzurri.

Face à ces rumeurs naissantes, Lionel Messi, en personne, s’est empressé de mettre les choses au clair et de démentir toutes ces informations. Sur Instagram, l’Argentin a qualifié de « Fake News » les déclarations de la chaîne argentine TNT Sports qui affirmaient que la Pulga envisageait un départ à l’Inter ; le premier mensonge du média sud-américain.

Le Ballon d’Or 2019 a également contesté les informations selon lesquelles il aurait payé la caution de Ronaldinho lorsque le Brésilien était en prison et qu’il allait retourner au Newell’s Old Boys cet été :

« Ce qu’ils ont dit dans ce média sur Newell’s il y a quelques semaines était aussi faux. C’est un moindre mal, personne ne les croit. »

Ce n’est pas la première fois cette année que la Pulga décide de rétablir la vérité à son sujet ou sur le Barça à l’aide des réseaux sociaux. Il avait notamment accusé Eric Abidal de faire passer les joueurs pour les responsables du licenciement d’Ernesto Valverde.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.