US

Un duel PSG/Manchester United pour Cristiano Ronaldo ?

par

C’est une annonce qui a fait l’effet d’une bombe : en raison des accusations de fraude fiscale portées à son encontre, Cristiano Ronaldo a affirmé vouloir quitter l’Espagne, et par conséquent le Real Madrid ! Mais où pourrait-il jouer la saison prochaine ?

Un retour à Manchester United

Cristiano n’a jamais caché son affection pour les Red Devils, même lorsqu’il porte le maillot du Real.

Le club jouera la Ligue des Champions la saison prochaine, est ambitieux dans son recrutement, et le portugais retrouverait son compatriote José Mourinho.

D’ailleurs, les médias anglais évoquent une monstrueuse offre de 200 millions d’euros + David De Gea pour le faire revenir !

Un transfert vers le PSG

A l’affût de la bonne affaire, Paris pourrait frapper un grand coup en profitant de l’aubaine pour attirer son premier très grand joueur.

Le Corriere dello Sport évoque ainsi une proposition de 140 millions d’euros, mais surtout un salaire de 30 millions d’euros par an, ce qui en ferait le joueur le mieux payé du monde !

Et d’après Onda Cero, Pepe ferait un lobbying intense pour persuader son compatriote de l’accompagner à Paris.

Rester au Real

Bien sûr, un départ n’est pas acté. On a pu déjà observer par le passé que CR7 usait souvent de la menace et du registre de la persécution pour obtenir ce qu’il désire.

Son objectif pourrait être de pousser les dirigeants du Real à augmenter son salaire de manière suffisante pour que le club règle ses dettes à sa place.

Le Real est actuellement le meilleur club du monde, loin devant Paris et Manchester, et a les moyens de le conserver, tant sportifs que financiers.

D’autant que la star portugaise représente une immense manne financière, qui sera plus difficile à combler en cas de départ que sur le simple plan sportif.

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.