US

Bayern : Lewandowski veut absolument partir

par

Robert Lewandowski ne souhaiterait plus porter le maillot du Bayern.Bayern : Lewandowski veut absolument partir

Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le Bayern Munich, Robert Lewandowski n’aurait aucune intention d’aller au bout de son bail.

En effet, l’international polonais n’a pas aimé les intentions du club de le remplacer par Haaland et souhaite ‘en aller, comme l’a confirmé son agent Pini Zahavi au média Bild.

 » Non, il n’y a pas eu une d’offre du Bayern. Le fait est que Robert veut quitter le Bayern après 8 ans de collaboration, au cours desquels il a tout donné au club. Maintenant, à l’âge de presque 34 ans, il a une chance de réaliser son rêve de toute une vie. Lewandowski veut partir cet été, ni lui ni moi ne nous soucions de l’argent. La vérité est qu’il ne s’est pas senti respecté par le conseil depuis plusieurs mois. Le Bayern a perdu Robert non seulement en tant que footballeur mais aussi en tant qu’homme. Il a un accord jusqu’en 2023, bien sûr. Ils peuvent garder Robert Lewandowski encore un an car il a un contrat important, mais je ne recommande pas de le faire. Robert Lewandowski est un homme intelligent et il savait ce qui se passait autour de lui et ce que le Bayern prévoyait. Il savait qu’ils voulaient le remplacer par Haaland, même le père d’Erling le lui a confirmé. Il n’y a pas secret du football. […] Robert a la chance de rejoindre le club dont il a toujours rêvé. Pourquoi le Bayern lui refuse-t-il cette opportunité ? « 

Le FC Barcelone serait notamment intéressé pour le récupérer et aurait déjà formulé une proposition de 32 millions d’euros, toujours d’après le média allemand.

Le Bayern pourrait se résoudre à l’idée de le vendre, mais contre 40 millions d’euros minimum.

Retrouvez toute l'actu mercato de Bayern Munich

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.