US

AS Monaco : une nouvelle pépite dans le viseur ?

par

L’AS Monaco est toujours attentif aux jeunes qui montent en puissance. Déjà dans plusieurs dossiers, dont celui de Willem Geubbels, qui continue de faire durer le suspense à l’Olympique Lyonnais, les Monégasques auraient ciblé un nouveau jeune en Ligue 1.

Apparu seulement depuis cette saison dans l’élite, James Léa-Siliki est l’une des révélations de la saison du Stade Rennais. Le milieu s’est encore mis en lumière dimanche, inscrivant un but et délivrant une passe décisive avant de voir rouge lors du succès face à Toulouse (2-1).

Selon l’Equipe, l’ASM surveillerait de très près le joueur de 21 ans, ce dernier étant sous contrat jusqu’en juin 2021. James Léa-Siliki a disputé 34 rencontres sous le maillot breton cette saison, pour 3 buts et 3 passes décisives.

Par ailleurs, le vice-président du club du Rocher, Vadim Vasilyev a tenu à se montrer rassurant dans les colonnes de l’Equipe de ce lundi. Malgré la méforme de son club, il estime que finir à la 3e place serait un moindre mal :

Marseille n’a pas fait un bon début de saison, vous vous souvenez de leur défaite chez nous (6-1, ndlr) ? Lyon a eu des trous, aussi. La fragilité est partout. Il peut y avoir un écart très grand d’un match à l’autre, le même joueur peut être incroyable ou très moyen. On sous-estime le côté humain dans le sport, on parle toujours de la qualité des joueurs, mais contre Amiens, avec la qualité de nos joueurs, on doit gagner. Ce n’est plus un problème de qualité (…) On va tout tenter pour être deuxième, mais le plus important c’est d’être sur le podium. Si on finit troisième, après tout, ce ne sera pas une catastrophe.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.