Quel successeur à Mourinho ?

Contenu commercial | 18+

Le banc de Manchester United est vacant.

Comme nous vous l’annoncions ce matin, l’histoire entre Manchester United et José Mourinho s’est achevée subitement, au lendemain du tirage de la Ligue des Champions.

Le club ne s’attendait certainement pas à ce départ, en tout cas à cette période-là. Il va devoir y pallier pour assurer le reste de la saison, surtout à l’approche du Boxing Day.

Un manager intérimaire sera nommé. Toutefois, on peut déjà se projeter sur l’été prochain, et le moment où le board devra nommer un entraîneur à temps plein.

Certains entraîneurs sont libres, et parmi eux, quelques-uns ont été liés à Manchester United. Lequel pourrait succéder au Special One ? Voici une liste non-exhaustive mais crédible.

Michael Carrick, la suite logique

Il était jusqu’ici entraîneur adjoint du Mou. Michael Carrick, jeune retraité suite à une maladie qui l’a forcé à raccrocher les crampons, était aux côtés de Mourinho, après le départ de Rui Faria, son éternel assistant.

Adoubé par Mourinho lors du gala de l’année dernière, il a certainement été mis en condition pour devenir entraîneur.

Étant donné que le club a annoncé vouloir prendre un manager intérimaire, l’occasion serait idéale pour Carrick de montrer ses compétences, et pourquoi pas s’installer sur le banc à long terme.

Zinedine Zidane, l’évidence

C’est le CV le plus ronflant qui a été évoqué par la presse anglaise. Libre depuis son départ du Real Madrid, où il a notamment remporté trois Ligue des Champions consécutives, le nom de Zinedine Zidane va revenir avec insistance du côté de Manchester.

Le coach français viendrait remettre de l’ordre au sein du vestiaire mancunien. La gestion des hommes est l’une des forces de l’ancien milieu du Real. Il avait une parfaite emprise sur l’effectif madrilène. Nul doute qu’avec l’arrivée du français, il n’y aurait plus de conflits entre Paul Pogba, Anthony Martial, etc. et leur entraîneur.

Laurent Blanc, le patient

Son heure serait-elle arrivée ? Alors qu’il clamait récemment avoir laisser passer sa chance, celle-ci pourrait être celle à ne pas laisser passer.

Si le « Président » devra faire avec la concurrence de son ancien coéquipier Zinédine Zidane, il a l’avantage d’avoir évolué au club en tant que joueur, entre 2001 et 2003, et d’y avoir pris sa retraite sportive.

Suffisant pour convaincre le board mancunien ? Le Cévénol est en tout cas un candidat crédible au poste.

Ryan Giggs, le revenant

Finir ce qu’il n’avait pas eu le temps de finir. La légende des Red Devils n’avait pas eu le temps de goûter aux joies du coaching sur le banc de United.

En effet, après le départ David Moyes en avril 2014, il avait assuré l’intérim mais avait vu Luis Van Gaal être nommé quelques semaines plus tard.

Un camouflet pour le Gallois, qui était toutefois resté entraîneur adjoint quelques temps avec le coach Néerlandais, qui souhaitait le former au poste de manager.

Si Laurent Blanc semble moins favori que Zidane, c’est certainement aussi le cas pour « Giggsy » par rapport à Carrick. Giggs s’est quelque peu éloigné du club suite à son départ, notamment avec son poste actuel de sélectionneur du Pays de Galles.

Néanmoins, nul doute que Ryan Giggs ne serait pas insensible à un retour sur le banc de Manchester United.

Patrice Evra, l’inattendu

He loves this game! Pas sûr toutefois que ce soit suffisant à convaincre les fans et les observateurs, et surtout d’apprendre le métier en quelques mois…


Cette news Manchester United t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe