OL : Nabil Fékir sur le départ ?

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

L’élimination en Europa League face au CSKA Moscou pourrait-elle provoquer quelques départs clés à l‘Olympique Lyonnais ? Ce sont les rumeurs qui plane au dessus du club rhodanien et notamment son capitaine, Nabil Fékir, depuis jeudi dernier.

De quoi pousser le clan du joueur à réagir. Son agent, Jean-Pierre Bernès, a fait le point sur le milieu de terrain lyonnais dans un entretien au Dauphiné Libéré. Il a notamment rappelé que « la carrière d’un joueur n’est pas forcément liée à la situation sportive de son club » : 

Si éventuellement en fin de saison, et ce n’est pas le cas aujourd’hui, il y avait une décision à prendre. On s’assiérait avec le président Aulas et on trouverait la bonne solution. En respectant avant tout l’Olympique Lyonnais. Chez moi, on ne part pas comme un sauvage ou après un bras de fer. Nabil est dans un grand club français si ce n’est le plus grand. Tu sais très bien qu’à un moment donné, on pourra peut-être se poser des questions sur un départ. La décision, on la prendra en toute intelligence, comme des professionnels, et surtout dans l’intérêt de toutes les parties. Quand on part de son club formateur, à qui on doit tout, on part dans de bonnes conditions. Si on doit partir…

Le représentant de Fékir n’a pas hésité à insister sur le fait que son joueur se sentait bien à Lyon, dans la ville où il a été formé :

À Lyon, il est très heureux, il adore la ville, c’est son club. Il n’est pas dans une situation dramatique ; Lyon n’est pas un club qui va descendre en Ligue 2, il y a des structures, des bases, des fondations, c’est un club qui est dirigé, qui vient de construire un grand stade, c’est la troisième ville de France. On n’est pas dans le Massif central ou dans la Creuse.

Bernès a toutefois confirmé que le lyonnais espérait un jour faire parti des tops joueurs européens, sans que se soit pour autant un échec s’il ne l’atteignait pas :

Nabil a l’objectif personnel de faire partie d’un club du top 10 européen à terme. Il en a le potentiel. Sans brûler les étapes. Une carrière, ça se construit, petit à petit. (…) Il ne faut pas se brûler, faire attention, car le football, ça va vite (…) Et ce n’est pas parce qu’il ne sera pas un jour dans le top 10 européen qu’il n’aura pas bien mené sa carrière ou qu’il sera malheureux.

Le feuilleton pourrait donc ne pas durer. D’autant que le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a réaffirmé sur Eurosport cette semaine que le club lyonnais n’aurait sans doute pas besoin de vendre Nabil Fékir en cas de non-qualification pour la Ligue des Champions.


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Amoureux des deux versants du football, masculin et féminin, j'aime transmettre ma passion à travers des articles. En espérant qu'ils vous plaisent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe