Nice au coeur d’un imbroglio pour un latéral

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

L’OGC Nice aurait trouvé son latéral droit en Belgique, mais celui-ci est dans une situation sportive et contractuelle compliquée.

L’Equipe révèle aujourd’hui que le joueur ciblé est le jeune belge Timothy Castagne. Et celui-ci est également séduit par le projet Niçois, et notamment son entraîneur Lucien Favre, comme le confirme l’agent du joueur.

Sa préférence s’est portée sur Nice quand on nous a confirmé que Lucien Favre resteraitOn attendait de voir si le coach désirait sa venue, en effet. Et je peux vous dire que ce choix a été très, très appuyé par Lucien Favre. 

Problème, la « machine physique » est également courtisée par l’Atalanta Bergame. Le joueur venant de prolonger, sa clause libératoire est comprise entre 5 et 6 millions d’euros.

Les italiens sont prêts à payer, mais le club actuel de Castagne, Genk, n’était pas vendeur.

Nice est ensuite rentré dans la course, mais en proposant une somme trop faible. Castagne est d’après son agent prêt à aller au combat avec son club pour rejoindre les Aiglons.

Je lui ai demandé de ne pas participer à l’entraînement vendredi, car Genk avait décidé au départ qu’aucun joueur ne s’en irait cet été et refusait toute négociationMais on est revenus à plus d’apaisement. Je suis en contact avec Julien Fournier (directeur général de Nice), j’espère qu’il va se déplacer en Belgique dès qu’il le pourra.


Cette news Racing Genk t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe