Le chaud et le froid sur l’avenir de Niko Kovac

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Le retour du FC Hollywood.

Le Bayern Munich est mal embarqué en championnat, fait inhabituel pour le multiple tenant du titre.

Ce week-end, les hommes de Niko Kovac se sont inclinés 3-0 à domicile contre le Borussia Monchengladbach d’Alassane Pléa

Il n’en fallait pas plus pour que la presse allemande annonce que la situation de l’entraîneur se fragilise.

Des rumeurs faisaient déjà état d’une fronde du vestiaire (James Rodriguez en tête) qui n’apprécierait pas les méthodes de l’ancien entraîneur de l’Eintracht Francfort.

Récemment, Bild dévoilait les noms des potentiels successeurs du technicien croate, et pas n’importe lesquels.

Zinédine Zidane, Arsène Wenger et Laurent Blanc sont les noms prestigieux de cette short-list.

Cependant, dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, Uli Hoeness, le président du Bayern, a défendu son entraîneur.

Je suis clairement à fond derrière lui. Et ce peu importe ce qui se passera lors des prochaines semaines.

Niko Kovac devrait donc avoir davantage de temps, même si cette déclaration ne suffira pas à apaiser les rumeurs sur le sujet.


Cette news Bayern Munich t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe