Premier League – J2 – Defoe on fire

La Premier League s’offrait une deuxième journée de championnat en pleine semaine, avec 5 matchs reportés. Pas de quoi exciter la fameuse ménagère de moins de 50 ans, mais assez pour garder la patate chaude. Et la patate de la semaine s’appelle Jermaine Defoe, l’attaquant de poche de Tottenham puis de Portsmouth, puis de Tottenham, puis de Portsmouth et enfin de Tottenham.

The weekly show :

BURN Burnley – Manchester United MANUTD : 1-0 (1-0)

  • Manchester a joué en noir, pour porter le deuil de CR79 ?
  • Burnley a joué avec le maillot de West Ham, un appel du pied à Julien Faubert ?
  • Fletcher (Burnley) rate en 10 secondes deux reprises de volée dans la surface. La grippe Owen7 fait déjà des ravages en Angleterre.
  • Le bon début de match de Carrick, certainement le plus remuant. Ce qui est gênant, pour MU, c’est que c’est un milieu défensif.
  • Partie de billard en 8 bandes pour Burnley qui finit par une remise de la tête d’Evra sur la patte gauche de Robbie Blake directement dans la lucarne de Foster.
  • Blake rendra la pareille à Evra en le fauchant dans la surface. Le gardien arrêtera le pénalty de Carrick et l’incompétence mancunienne sera symbolisée par le sauvetage de Tyron Mears (oui, l’ancien marseillais) qui arrive plus vite qu’Owen et Carrick après la parade de son gardien.
  • Michael Owen, Michael Carrick … n’appelez plus vos enfants Michael, c’est devenu has-been.
  • Dégagement du poing foireux du gardien de Burnley (Brian Jensen, je vais écrire son nom, même si vous ne le retiendrez pas, car il a fait un bon match) qui débouche sur une faute … pour lui. Quand tout sourit …
  • Owen remplacé par Berbatov, sous le regard de Cappello qui aurait mieux fait d’oublier ses lunettes.
  • Brian Jensen a déjà tout compris a la Premier League, il ne bouge même pas sur les frappes, forcément non cadrées, de Berbatov.
  • 1 seul but en 2 matchs pour MU contre 2 promus. Les coupables ? Un bulgare et un ancien ballon d’or.
  • Le chewing-gum de Sir Alex Ferguson devait avoir mauvais gout à la fin du match.

HULLHull City – Tottenham TOTTENHAM: 1-5 (1-3)

  • Si Tottenham commence à réussir ses débuts de saison, on va les retrouver 5ème a la 38ème journée et donc vainqueur de leur mini championnat qui comprend Aston Villa, Everton et Manchester City.
  • Defoe est dans tous les bons coups, même quand il ne marque pas. Il rend bon tout ce qu’il touche. Peut être le moment pour toucher Bernard Mendy ?
  • Gomes a foiré un dégagement des poings devant Hunt et se blesse derrière tout seul. L’effet placebo Cech ?
  • On comprend vite pourquoi Cudicini est le remplaçant du pas très fiable Gomes sur le coup franc / but de Stephen Hunt que personne ne touche, surtout pas lui. Il doit être vachement bon à la balle au prisonnier…
  • Au bout de 20 minutes, déjà 2 buts de Tottenham et un remplacement à Hull. Geovanni remplace Cousin, qui n’a rien a se reprocher sur ce qu’il a tenté car il n’a rien tenté. On ne fait pas dans l’injustice ici.
  • Magnifique tacle d’Hutton sur le très présent Stephen Hunt qui armait sa frappe dans la surface.
  • Après les genoux de Lampard, les genoux de Palacios. Hunt est insatiable.
  • Le déboulé hebdomadaire d’Aaron Lennon qui offre un centre parfait pour la tête décroisée de Robbie Keane.
  • L’autre attaquant à côté de Defoe, Robbie Keane, n’est donc pas en reste : passe décisive sur une déviation en 1ere intention dans la course de Defoe et but de la tête. Ça valait bien une roulade non ? Les traditions se perdent …
  • Geovanni a fait du bien aux Tigers avec son entrée précoce. Centres, simulation dans la surface face à Bassong, tirs, tête presque cadrée, il a pesé sur la défense improvisée des Spurs où seul Assou Ekotto était un habituel titulaire.
  • Wow, le missile de Defoe, qui après avoir pensé y aller seul contre 5 défenseurs, s’est appuyé sur Lennon pour envoyer une frappe surpuissante à l’entrée de la surface. Le gardien d’Hull a demander à voir le ralenti.
  • Hull City continue sur sa lancée de la saison dernière et enchaine défaite sur défaite.

LIVERPOOLLiverpool – Stoke City STOKE: 4-0 (2-0)

  • Torres est enfin revenu de vacances … sur une passe de Steven Gerrard. Il t’avait manqué hein Stevie ?
  • Liverpool devient une vraie équipe anglaise avec ses gueules cassées : après Skrtel et Carragher, Torres s’ouvre l’arcade sur Shawcross.
  • La satisfaction à 20 millions d’euros : Glen Johnson superbe d’opportunisme en retournée acrobatique qui met le 2eme avant la mi temps. Il a réussi un match plein pour sa première à Anfield, occupant tout le côté droit.
  • Reina a, une nouvelle fois, fait un grand arrêt sur un bon tir de Delap qui s’est découvert un pied sur le coup.
  • But de Kuyt à bout portant suite à un travail énorme et magnifique de Gerrard, le long de la ligne de but, qui a enrhumé son vis a vis. Même le défenseur humilié a dû apprécier.
  • La 400ème en championnat de Jamie Carragher, uniquement sous la tunique des Reds, pour une victoire 4-0. Vivement sa 500ème.
  • N’gog marquera le 4eme suite a un centre tir de Johnson, mal négocié par le gardien de Stoke.
  • Johnson & Gerrard. Liverpool porte à droite.

BIRMBirmingham Portsmouth PORTSMOUTH: 1-0 (0-0)

  • Aussi appelé le Grenoble – Valenciennes de Premier League. Les anglais apprécieront.
  • 1ère mi-temps soporifique à souhait : des frappes molles et/ou non cadrées, des centres mous pour des têtes molles et le maillot rose de David James, voilà ce qu’il y avait à retenir.
  • En 2ème mi-temps, c’était pas mieux jusqu’à l’arrêt de Force Rose sur (enfin) un tir cadré, à raz de terre de Birmingham pendant que Distin, Kaboul et compagnie jouaient à la dinette.
  • Çà sentait le 0-0 arrangé … avant l’effort de Calamity James.
  • Alors qu’on tenait le premier match nul de la saison, David James a provoqué (y’a pas d’autre mot) un penalty que McFadden a gentiment accepté. Le tout à la 92ème, c’est si simple parfois le football.
  • Après çà, 3 minutes de vrai foot où Portsmouth a tenté d’égaliser, en vain, Kanu était déjà rentré.
  • Le sponsor maillot de Portsmouth : Jobsite, site de recherche d'emploi … comme un clin d’œil du destin.

SUNDERLAND Sunderland – Chelsea CHELSEA : 1-3 (1-0)

  • Chelsea fait espérer Hull jusqu’à la fin du match, puis, fait espérer Sunderland une mi-temps. Un gentleman ce Carlo Ancelotti.
  • Un contre chanceux sur un tir, pour une fois cadré mais dévié, de Kenwyne Jones pour Bent qui prouve tout son opportunisme et concrétise la bonne volonté des Black Cats.
  • Frappe trop enlevée de Ballack après un passage en force de Drogba contre 4 défenseurs.
  • Ballack se rattrape, peu après, d’une belle reprise de volée sauvée sur la ligne par un défenseur de Sunderland.
  • Salomon Kalou ressemble de plus en plus à son grand frère en vieillissant. La bonne aventure !
  • Cappelo et ses lunettes dans les tribunes, pour qui ? Bent ?
  • Drogba a mérité son pénalty, même s’il en a rajouté et Lampard transforme en force. Un but, une passe décisive pour Lampard, pourtant pas dans un grand jour.
  • Superbe but de Deco, qu’on pourrait croire dévié vu la trajectoire.
  • 5ème entraineur en 2 ans pour Chelsea mais c’est toujours aussi costaud.

WIGAN Wigan  – Wolverhampton WOLVE : 0-1 (0-1)

  • Le fin fond de l’alphabet entre les 2 w. a livré le fin fond du panier de la Premier League.
  • Bel intérieur du pied d’Andrew Keogh qui finit sur l’équerre de Kirkland, qui a oublié sa casquette blanche.
  • Keogh, Kirkland et ses poteaux, acte 2 mais rentrant cette fois-ci sur une tête du premier nommé.
  • Wolverhamption rate le 2/0 juste avant la mi temps sur un joli loupé de Greg Halford.
  • Seul l’arbitre était au niveau et a bien vu la simulation de Keogh, dans les rares bons coups de son équipe. Même si Scotland pour Wigan aurait pu obtenir un pénalty pour leur quasi unique occasion, s’il ne s’était pas trop laissé tomber.
  • Irish time pour Wolverhampton avec Keogh comme buteur et McCarthy comme manager, pour leurs premiers 3 points.

La stat’ : Deux

  • Deux matchs, deux buts ou plus : Hunt (Hull City), Defoe (Tottenham), Bent (Sunderland).
  • Deux matchs, deux victoires : Chelsea, Tottenham. En attendant, peut être, City, West Ham, Arsenal et Fulham.
  • Deux matchs, deux défaites : Hull City, Portsmouth. En attendant, sûrement, Bolton et Blakburn.

L’équipe qui te doit 10€ à Côte & Match :

Manchester United. Cristiano Ronaldo avait misé Burnley, lui.

Shame on you / La honte de la semaine

Michael Owen, mon chouchou. Nouveau centre d’Evra, à raz de terre, que Michael Owen, seul au 1er poteau, arrivera à transformer en petit pont pour lui même. Il ratera aussi une tête seul dans la surface, ne faisant que l’effleurer. Bon ok, il est petit et ok il est encore bon dans ses déplacements et appels, mais il est beaucoup moins affuté que la saison dernière où il arrivait à tirer à côté et a raté le cuir, après un rebond sur le panneau publicitaire.

A partir de 3:47 minutes, ne regardez pas le reste, ca fait mal au cœur … et aux yeux :

Michael Owen – Let Us Dissapointed

French Touch

  • Anelka (Chelsea) : n’a pas joué.
  • Malouda (Chelsea) : est rentré à la 75ème. Rien d’exceptionnel à noter
  • Malbranque (Sunderland) : n’a pas joué.
  • Cana (Sunderland) : ah merde il est pas français. Je voyais déjà les commentaires d »insultes ^^
  • Mendy (Hull City) : Titulaire en tant que milieu droit. T’as joué Nanard ? Merde, j’ai pas vu.
  • Bassong (Tottenham) : Titulaire en défense central à côté de Corluka, d’habitude arrière droit. Il a fait le métier.
  • Givet (Blackburn) : Bon match de Givet. La rencontre était reportée.
  • N’Zogbia (Wigan) : Charles, ils vont bien Olivier Kapo et Antoine Sibierski ?
  • N’gog : rentré à 5 minutes de la fin à la place de Torres et mettra le 4eme de la tête. Bon ratio.
  • Piquionne (Portsmouth) : invisible. a pris un carton jaune pour se faire remarquer. Remplacé par son modèle : Kanu.
  • Distin (Portsmouth) : la saison va être longue et difficile. Comme quoi, la fidélité à un club, c’est par forcément une bonne idée.
  • Kaboul (Portsmouth) : compagnon de galère de Distin mais avec un carton jaune, s’il vous plait, pour faire genre « j’étais là ».
  • Vignal (Birmingham): sorti juste après la mi temps. Voilà, c’est tout.
  • Queudrue (Birmingham): fidèle au poste.
  • Evra (Manchester United) : a apporté le danger offensivement. Malheureux sur sa remise de la tête qui donne l’unique but du match à Burnley. Il s’est tout de suite fait pardonner en provoquant un pénalty, malheureusement pour lui, raté.

Ce que vous ne verrez pas en Ligue 1 :

Les mains non sifflées dans la surface de réparation. Après Assou-Ekotto pour la 1ere journée, Bikey pour Burnley contre MU. On augmente bien le nombre de buts en Ligue 1 comme on peut.

Top goalscorers

  • Defoe (Tottenham) 3 buts
  • Drogba (Chelsea) 2 buts
  • Fabregas (Arsenal) 2 buts
  • Bent (Sunderland) 2 buts
  • Hunt (Hull City)  2 buts

Top defenses, parce que sans eux, les attaquants ne seraient que des milieux de terrain

  • Manchester City, Fulham, West Ham : 0 but encaissé. Ok, ils n’ont joué qu’un match mais pour une fois qu’ils peuvent être premiers quelque part.

Premier Episode de la Premier League:


Cette news Arsenal t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

6 commentaires sur “Premier League – J2 – Defoe on fire

  1. michael owen, c’est un peu le djibril cissé anglais lol , avec liverpool c’est un extraordinaire striker (comme cissé a auxerre) , il part au real et c’est la cata (comme cissé a liverpool) puis revient au pays pour chasser le pigeon (comme cissé a l’om)

  2. jsuis désolé mais les mouettes du vélodrome auraient préféré avoir michael owen… elles auraient eu moins peur pour leur survie… dire que le journaliste de canal a demandé à cissé si il pensait à l’equipe de france, c’est degueulasse de se moquer de lui à l’antenne qd mm
    Lennon s’est un peu un bernard Mendy qui sait jouer au football
    La seule chose qui peut empecher tottenham d’etre dans le TOP 5 c’est gomes, ça doit pas etre évident d’etre gardien de but avec 10 pouces…
    Je te trouve dur avec Givet… il a fait un excellent match, son meilleur depuis sa période monegasque avec deschamps
    POrtsmouth attaque piquionne – kanu, ça fait déjà un sacré handicap à remonter
    Salomon Kalou qui commence à ressembler à son grand frere, il va etre temps de le revendre au psg
    c’est degueulasse de pas laisser finir sa phrase à ancelotti en interview il veut dire « i don’t understand Lampard & Ballack »

  3. Quelqu’un sait quand est-ce que les matches reportés seront joués ?

    Sinon encore bon article.

    L’équipe « à qui » tu dois de l’argent c’est quand même un peu Portsmouth qui grace a James confirme ta victoire de Birmingham sur Portsmouth ! Merci Calamity!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable