Le jour où Steven Gerrard s’est déchiré le pénis

A quelques jours de la sortie de l’autobiographie My Story de Steven Gerrard, le Daily Mail nous révèle les passages les plus croustillants du bouquin. Aujourd’hui, retour sur la pire blessure de la carrière de StevieG : la déchirure du pénis.

Un tacle et le drame

Steven Gerrard est un grand tacleur comme le montre cette compilation. Mais face à Bournemouth en 2014, le drame s’est produit :

J’essaie d'empêcher [l’adversaire] de repiquer vers le centre et là, je ressens un picotement au niveau de mes parties intimes. Je me dis : « Merde ! Y’a un truc qui cloche ! » Putain, ça me brûlait atrocement !

Steven Gerrard tacle contre Bournemouth

Un match à finir et une bonne blague dans le vestiaire

Mais en bon capitaine courage, Gerrard n’est pas sorti et a fini le match.

Avec le doc, on cherchait un endroit calme mais l’infirmerie de Bournemotuh était pleine, et je me suis assis l’air penaud pendant que quelques gamins du coin venaient me serrer la main. Ils ont dû me trouver timide.

Finalement, 4 points de suture ont été nécessaires sur le pénis du légendaire capitaine des Reds.

Et comme dans tout bon vestiaire de foot qui se respecte, cet incident est devenu le grand sujet de chambrage.

C’est sûr que des blessures comme ça, on n’en voit pas tous les jours.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Supporter d'En Avant. Membre fondateur de l'église adoratrice de Jocelyn Gourvennec et défenseur de la cause #Kerbrat2018. Grand suiveur de l'équipe de France et amoureux de Mamadou Sakho depuis le match contre l'Ukraine. Je suis également joueur à l'Union Sportive des Bretons de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe