Une amende de 65 000 euros pour Assou-Ekotto

Relégué sur le banc de touche à Tottenham, Benoît Assou-Ekotto ronge son frein du côté de Londres.

Cependant, la saison dernière, l’ancien Lensois avait défendu Nicolas Anelka lorsque ce dernier avait célébré un but avec « une quenelle ».

Ce vendredi, la Fédération anglaise a condamné ce soutien. « BAE » a écopé de trois matchs de suspension et une amende de 65 000 euros.

Ça fait mal !

 


Cette news Tottenham t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable