Top 5 : les plus beaux tacles du foot amateur

Haaa le foot amateur. Ca sent bon les pelouses dont on ne voudrait même pas dans les favelas, les joueurs avec 8 kilos de trop, les gestes ratés, les frappes à 5 mètres du but, le fût percé qui coule dans la buvette, le dirigeant véreux qui joue les arbitres parce que l’officiel n’est pas venu, les insultes, les bagarres, la mauvaise foi des juges de touche, la bière qui coule à flot en tribune, le public de mauvaise foi prêt à taper sur les joueurs adverses… Que de bonnes choses! Mais s’il y a bien une spécialité que nous réserve cette catégorie, c’est bien les tacles assassins, à en casser trois pattes à éléphant manchot. Les-Transferts vous dévoile son Top 5.

 

5 : Les Kazakhs sont chauds

De notre lointaine contrée, on nous raconte que le FC Kairat Almaty est un club de football. Nous on aurait plutôt misé sur un club de Freefight. A noter le superbe geste, plein de courtoisie et de fair-play, qui va déclencher la bagarre. Dans le dos, c’est toujours plus courageux.

4 : A gagner : un bon pour une prothèse

En bon gardien, on ne laisse pas passer un attaquant quand on sait que derrière il va marquer. En très bon gardien, on casse la jambe de l’adversaire afin qu’il ne marque pas. Comme ça on est sûr qu’au match retour il ne marquera pas non plus. On notera la douce mélodie du crampon sur le protège-tibia du joueur, à l’image de l’arc sur le violon, à la différence qu’elle est synonyme de jambe cassée.

3 : Bas les pattes

On vous présente le boucher en chef du club du village. Si tu l’insultes, il te colle un coup de boule. Si tu le colles de trop près sur une touche, il s’essuie les crampons sur tes orteils. Si tu lui tires le maillot, tu prends un coup de coude en pleine face. Et si, sans le faire exprès, tu lui mets un petit coup dans les parties, bah…

2 : La prochaine fois, essaie de le mettre quand même

On connaissait les défenseurs à l’amasse qui n’aiment pas se faire passer, ou encore les attaquants qui détestent perdre la balle. On connaissait moins le gardien qui s’improvise fin technicien. Le souci c’est que lui non plus ne se connaissait pas technicien, alors forcément il perd la balle. A l’arrivée, c’est l’attaquant adverse qui en fait les frais. Médicaux.

1 : Pas besoin d’être intégriste pour faire des attentats

Une vidéo qui sent bon le foot amateur français. Un terrain gras, des joueurs un peu limite techniquement, et des supporters qui ont un peu trop squatté la buvette. Mais surtout le mec qui, il y 10 ans, était très bon techniquement et physiquement, et dribblait tout le terrain. Sauf que maintenant il a perdu de ces deux qualités, et dès qu’il tente quelque chose il perd la balle. Et perdre la balle, ça il aime pas.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable