Un français plutôt que Maradona au MHSC?

C’est le feuilleton de ces derniers jours, mais celui-ci est désormais terminé. En effet, El Pibe de Oro ne devrait pas débarquer à Montpellier, comme l’a indiqué Louis Nicollin, le président héraultais. « Il y a trop d’agents dans cette affaire. Ça ne me plaît pas (…) »Il ne viendra pas. (…) J’en ai plein le cul. C’est impossible de discuter avec un manager. Il en a sept, et maintenant un huitième, depuis hier matin. C’est invivable! (…) Si j’avais voulu Cruyff, j’aurais vu un vrai imprésario. Là, avec Maradona, c’est un bordel sans nom. » a-t-il affirmé après la défaite des siens face à Nice (2-0).

Une information qui colle avec ce qu’il a déclaré à L’Equipe ce lundi : « Je prendrai un entraîneur français. C’est mieux non ? » A ce propos, plusieurs noms d’entraineurs tricolores ont été annoncés comme Kombouaré, Blanc, Tigana, Antonetti ou encore Domenech. Néanmonis, deux d’entre eux ne devraient pas être contactés. Il s’agirait de Laurent Blanc et Raymond Domenech. « Il n’a pas le style d’un mec de la Paillade. Son adjoint, Jean-Louis Gasset, oui. De toute façon, je ne lui demanderai pas car je crois qu’il refuserait de venir  » a déclaré le grand patron montpelliérain pour le premier, avant de dire « J’ai promis que je resterai sage maintenant  » quand on lui a évoqué le nom du second.

En ce qui concerne l’ancien entraineur parisien, Antoine Kombouaré, Nicollin reste sceptique sur une possible collaboration, mais une rencontre serait prévue : « Il paraît que c’est un charmant garçon. Jean-Claude Lemoult (ancien international et proche collaborateur de Nicollin) le connaît bien. Il vient avec moi à Hendaye avec le Varitétés Club de France cette semaine. Kombouaré y sera également. Comme ça, on aura trois jours pour discuter. Mais honnêtement, ça m’étonnerait que ce garçon adorable vienne entraîner la Paillade. »

Pour finir, l’entraineur rennais, Frédéric Antonetti, qui ne devrait, comme Girard, pas être reconduit à l’issue de la saison, a préféré rester flou sur une possible pige dans l’Hérault : « Il faut demander à Montpellier, pour l’instant c’est trop tôt. »

Quoi qu’il en soit, si Nicollin a évoqué un entraineur français, il n’a pas fermé la porte à quelques entraineurs étrangers comme l’ancien coach marseillais, Eric Gerets : « Encore que Gerets, lui, il parle français. »


Cette news Stade Rennais / Rennes t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable