Thauvin : un comité d’accueil très sympa (Billet d’humeur)

« Thauvin Thauvin, fils de p**e! Thauvin Thauvin, fils de p**e! ». Si vous étiez à l’aéroport de Lesquin, voilà le doux et mélodieux chant de supporters que vous avez pu entendre, à l’arrivée de l’avion des joueurs de l’OM. Si vous écoutiez la radio, vous avez pu l’entendre aussi. Alors on s’est dit : « si la radio ne se censure pas, alors pourquoi le ferions-nous »? Et comme dans un souci de conscience professionnelle, nous voulions vous faire parvenir l’information, on n’a pas vraiment hésité.

Ce premier chant ouvre le bal de ce qui devrait être un concerto marathon en si majeur, sans entracte. On revisitera évidemment le classique « Ho Thauvin va niquer ta mère, sur la Cane-Cane-Cane-Canebière », mais on passera certainement également par des inédits tels que « Thauvin enculé, Thauvin enculé ». Cependant on ne vous en dévoile pas plus, et vous laissons découvrir la grandiose créativité des supporters lillois ce soir.

On ne prive pas un enfant de Noël

Vous l’aurez peut-être compris : le supporter du LOSC, il est pas content. Seydoux L’hiver dernier, il a reçu un beau cadeau. Un beau cadeau, mais qu’il ne pouvait pas ouvrir avant le mois de juillet. Alors comme tout gosse qui se respecte, pendant des mois il a trépigné d’impatience, langue pendante et rêves plein la tête. Seulement voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Y’a un mec qui a fait ses courses en retard, et qui donc n’avait pas acheté de jouet pour son marmot. Le problème : c’est ce jouet là qu’il veut, pas un autre. Or, il n’est plus en rayon. Papa Labrune, puisqu’il s’agit bien de lui, décide donc d’aller voir papa Seydoux pour lui racheter. « Hors de question! » a-t-il clamé, dans un premier temps. Mais après avoir compris que le jouet préférait aller chez les riches que chez les pauvres, il a revu sa position. Enfin, surtout son prix.

Une réaction intelligente et mûrement réfléchie

Bref, pour en revenir au supporter lillois, s’il est pas content c’est parceSupporters3 qu’il est vexé. Le fait de se faire ainsi moucher par un vulgaire jouet (qui à ses yeux valait de l’or, mais ça le Dogue a préféré l’oublier) alors qu’il en a plein d’autres, ça l’a foutu mal. Alors il se sent, dans une démarche de dénégation systématique des sentiments qu’il a pu avoir à son encontre, obligé de tout faire pour contrarier le jouet à son tour.

Comme tout enfant, le supporter lillois déborde de créativité et d’imagination. Toutes ces chansons diverses et variées, qu’il a inventées et a déjà commencé à chanter, en sont la preuve. Elles sont véritablement le reflet, la manifestation, de toute ses capacités cérébrales. Même si le néologisme « décérébrales » vaudrait pour le coup, peut-être la peine d’être créé.

Tout ça pour quoi?

Le plus triste c’est que finalement, tout ça c’est beaucoup de bruit pour un jouet dont on ne sait encore pas grand-chose. Va-t-il durer sur le long terme? Va-t-il adopter savoir faire oublier l’image qui lui colle à la peau? Va-t-il un jour rejoindre l’Equipe de France?

La chose que l’on peut affirmer est qu’en ce moment il joue bien (meilleur buteur français de L1 en 2013), et qu’il s’est déjà imposé comme un cadre au sein de l’effectif marseillais. On aimerait désormais qu’il nous mette autant d’étoiles dans la tête qu’il n’en a sur la sienne.


Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable