Résumé de la 4e journée de Ligue 1

Comme on est au début de la saison et que ça sert à rien de parler de descente en ce moment, je vais plutôt me consacrer sur le haut du tableau.

Pour commencer ça fait quand même rudement plaisir de voir Paris, Lyon, Bordeaux et l’OM truster enfin tous ensemble la tête de la L1. Je ne suis en effet pas de ceux qui se frottent les mains en voyant Nancy ou Boulogne en tête du championnat. Pour moi, les grosses équipes doivent se trouver en tête et le mériter… donc je vous laisse imaginer mon enthousiasme sur la saison à venir quand je vois les 4 plus gros budgets de L1 aux 4 premières places !!!

A tout seigneur tout honneur on va commencer par Paris qui a pris la tête du championnat en dominant assez facilement le LOSC, 3 à 0. je dois dire que j’ai apprécié la performance des parisiens qui ont fournit une prestation complète, sérieuse et appliquée. Avec Kombouaré aux manettes, je m’attendais à ce genre de copie sérieuse et intransigeante. Par contre, je n’attendais pas autant de buts et d’animation offensive. Entre Sessegnon, Giuly, Luyindula, Erding et maintenant Hoarau, ça tourne bien et ces 5 arrivent souvent à se créer des situations favorables et ça c’est tout benef. Alors bien sûr, le PSG a eu un peu de chance que le LOSC, qui avait bien débuté, ne concrétise pas mais il y a un allant chez les franciliens qui me plait bien. Resta à savoir si le banc parisien, toujours un peu léger, tiendra la distance face aux effectifs lyonnais, marseillais et bordelais. Pas sûr… Un mot sur Lille qui devait jouer les outsiders et se retrouvent relégables après 4 matchs. Alors moi je veux bien laisser passer un démarrage poussif mais faut quand même se décider à marquer et à prendre des points pour ne pas passer une saison pourrie.

Samedi soir, les lyonnais pouvaient se mettre à hauteur du PSG en gagnant face à Nancy. C’est ce qu’ils ont fait et bien fait en gagnant facilement 3 à 1. 3 buts, un par recrue : Gomis, Lisandro et Bastos. Même si je suis le premier à penser que l’addition à été bien salée pour l’OL cet intersaison, je dois bien dire que ces 3 là sont déterminés à rembourser chaque centime investi. Gomis s’est très bien remis de sa saison difficile avec Sainté, Bastos est sur la droite ligne de la saison dernière et Lisandro… lui, c’est un crack. Le mec est travailleur, dribbleur, va chercher les ballons, conclut les actions.

Honnêtement c’est un super joueur qui me surprend réellement. Alors biensûr, c’est pas Benzema, qui était beaucoup plus facile que lui notamment dans sa conduite de balle, mais c’est exactement le genre de mec qui va au charbon et qui emporte toute une équipe et tout un stade avec lui. Et ça, c’est tout bon pour la C1. Tout ça pour dire que Lyon se remet à rugir et qu’il garde sa gagne en lui, cette fois avec plus de concurrents.

Enfin, dimanche soir c’était le premier « crunch » de la saison. On va pas dire que le choc a accouché d’une souris mais on aurait quand même aimé quelques buts dans la rencontre pour que ce soit parfait. Sinon, c’était une vrai bonne rencontre avec de l’envie, des actions et quelques belles combinaisons. Pour moi, l’OM aurait du l’emporter rien que pour les frappes sur les montants de Brandao et Cheyrou. Après ce qui a fait la différence, c’est un collectif rodé coté bordelais et un autre en construction coté phocéen. Je ne suis absolument pas inquiet pour Bordeaux dont le jeu et le vécu sont une garantie. Ça tourne bien, les gars sont surs d’eux et de leurs automatismes et ils le seront jusqu’à la fin de la saison. Au niveau de l’OM, contrairement à l’an dernier, c’est intransigeant en défense. La charnière Heinze – Diawara casse tout et c’est difficile de passer leur masse athlétique.

Par contre, devant, hormis quelques éclairs de Niang c’est plus difficile et ce pour plusieurs raisons. Déjà, Deschamps n’a jamais pu aligner son milieu de terrain type Mbia – Cheyrou – Lucho.  C’est avant tout ce trio qui doit former le cœur de l’OM et par eux que doit se créer l’étincelle. Dimanche, Mbia était là, placé derrière Cissé et Cheyrou. Si ce dernier à joué à son niveau, j’aurai mis Abriel qui aurait certainement apporté plus de liant mais la Dèche a surement eu peur de l’impact physique du milieu bordelais avec lequel l’ancien lorientais aurait souffert. Dans ce cadre, l’intégration de Lucho va être plus importante que les autres. L’argentin est le parfait liant qu’il manque au jeu marseillais pour éviter de sauter les lignes et jouer systématiquement sur Brandao. En deux mots, il manque à l’OM un joueur auquel on pourra donner le ballon quand on ne saura pas quoi faire, et l’argentin est ce type de joueur. Et avec lui l’OM va faire mal.


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

4 commentaires sur “Résumé de la 4e journée de Ligue 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable