Résumé de la 35e journée : Un coup pour rien…

On attendait beaucoup de cette 35e journée en termes d’éclaircissements sur le futur champion ou sur la coupe d’Europe. Que nenni, rien du tout. La 35ème journée est passée et on en sait toujours pas plus dans la mesure où Marseille, Bordeaux, Lyon et Paris ont chacun gagné et que les écarts sont donc toujours les mêmes.

Pourtant, jusqu’à la 83e minute de jeu entre Bordeaux et Valenciennes, cette 35e journée avait tout de la journée charnière en Championnat. Valenciennes tenait en échec les Girondins qui étaient par la même occasion légèrement distancés… Mais Yoann Gourcuff (dont je fais mon favori pour le titre de joueur de l’année, j’annonce) a enfilé comme à Rennes le costume de sauveur le temps d’une tête plongeante et Bordeaux l’a emporté. Rien à ajouter ou presque sur le match à part que les hommes de Laurent Blanc ont été bien bougés durant la première période et que la rencontre a été perturbée par un arbitrage CA-TA-STRO-PHI-QUE de Mr Chapron, ce dont je parlerai en fin de post.

Sinon pour le reste des rencontres, Marseille l’a emporté au Stade du Rey face à des niçois pas très présents sur des buts de Niang à la 26e et de Brandao à l’heure de jeu. Le PSG s’est imposé face au Mans sur un but de Kezman en début de match et les lyonnais ont repris des couleurs en enfonçant tranquillement le FC Nantes 3 à 0 (Buts de Makoun 2 fois et Mounier). Transition toute trouvée puisque s’il fallait voir des rebondissements en Ligue 1, il fallait regarder du coté de la bataille pour la relégation.

Certes Valenciennes a perdu mais avec 40 points et 3 matchs à jouer, les nordistes devraient s’en sortir. Par contre Nantes, en s’inclinant lourdement et en ne démontrant toujours aucune volonté dans le jeu, est vraiment dans une mauvaise dynamique au plus mauvais moment. D’autant plus que Sochaux, vainqueur de Monaco 3-0, et Saint-Etienne, qui a condamné définitivement Le Havre se sont imposés. Pour les Nantais donc et aussi pour Caen, qui s’est incliné à Rennes, il va falloir lutter jusqu’au bout et ce sera, à mon humble avis, très très difficile.

En conclusion, je dirais que dans la lutte pour le titre, la rencontre entre Marseille et Lyon va être déterminante dans la mesure ou le vaincu perdra soit le titre, soit hypothéquera sa participation à la C1. Sans vouloir la jouer devin, je vois Marseille perdre la tête du championnat la semaine prochaine à la différence de buts. Bordeaux va au Mans, et les 2 petits séparant Bordelais et Marseillais sont beaucoup trop peu. Alors bien sûr Marseille peut mettre une trempe à Lyon mais ce sera extrêmement difficile.

Concernant les deux dernières places pour la descente, je vois bien Nantais et Caennais descendre. Caen affiche beaucoup de carences défensives, particulièrement mises en exergue par le fait que Caen est une équipe qui joue, tente et donc s’expose. Quant aux nantais, ils sont désespérants de manque d’envie et n’ont pas le niveau pour rester en Ligue 1. Un talent dont dispose Saint-Etienne qui malgré son manque d’envie dispose de trop bons éléments pour ne pas se maintenir.

Enfin, j’ai été horrifié de l’arbitrage de Mr Chapron pour ce VAFC-Bordeaux. Manque de psychologie, erreurs de jugements, autoritarisme, Tony nous a fait un petit cocktail de ce qui se faisait de mieux pour foutre en l’air un match. La seule chose que j’espère, c’est que les accusations on ne peut plus insultantes de Rafael, le capitaine valenciennois (qui accusent l’homme en noir d’avoir dit que VA allait se retrouver en Ligue 2, pour les plus polies…) s’avèreront fausses. Depuis l’erreur de la saison dernière en finale de la coupe de la ligue, ça commence à faire beaucoup pour l’arbitrage français. Gangréné par les querelles internes, j’ai l’impression que les arbitres se sont mis dans une bulle en marge des autres acteurs du football national. Ce qui est dramatique, c’est que cette mise à l’écart n’est pas du tout salutaire et que l’arbitrage français perd de sa qualité et de sa reconnaissance. De plus, en ce qui concerne certains arbitres comme messieurs Chapron ou Duhamel pour ne pas les citer, cette incompétence est agrémentée d’une insolence, d’un autoritarisme qui ne peut que nuire aux arbitres en général.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable