Récap’ des plus gros transferts de ce mercato d’été 2014/2015

Depuis le 10 juin dernier, le mercato estival a ouvert ses portes. Mais, très certainement dû à l’effet coupe du Monde, les choses sont passées très vite. A tel point que, sans crier gare, la clôture de cette période de transferts approche à grands pas. Les clubs ont ainsi jusqu’au 1er septembre, pour effectuer leurs derniers achats.

L’occasion, pour nous, de revenir sur les transactions les plus marquantes de l’été.

Evidemment, nombreuses sont celles à survenir dans les derniers instants. Mais si les minutes fatidiques nous réservent souvent quelques surprises, il ne s’agit, bien souvent pas des plus onéreuses. Ce classement ne devrait donc pas, à priori, être fondamentalement modifié. Hormis le transfert de l’international argentin Angel di Maria, qui reste en suspens.

 

Luis Suarez – 81 millions d’euros, de Liverpool vers le FC Barcelone

L’international uruguayen a énormément fait parler de lui cet été. Tout d’abord, pour sa fameuse morsure sur l’Italien Girogio Chiellini. D’autant que le joueur est coutumier du fait, lui qui avait déjà mordu Ottman Bakkal dans le cou, lorsqu’il évoluait à l’Ajax d’Amsterdam, et il y a un peu plus d’un an, sur le défenseur de Chelsea Branislav Ivanovic. Cette fois, Suarez a écopé d’une sanction de 4 mois d’interdiction de toute activité liée au football, et de 9 matchs internationaux de suspension.

Ce qui n’a pourtant pas empêché les dirigeants du FC Barcelone de dépenser une somme astronomique afin de s’en attacher les services : 81 millions d’euros. Il faut dire que le transfert était déjà dans les tuyaux depuis un bon moment, puisque l’on a récemment appris que les Blaugrana se sont offerts le luxe de refuser Radamel Falcao, proposé par l’AS Monaco au mois de mai dernier, arguant qu’ils comptaient enrôler le buteur de Liverpool. Il s’agit d’ailleurs d’un gros coup dur pour les Reds, qui perdent à la fois le meilleur joueur de leur équipe, également meilleur buteur, meilleur passeur, et meilleur joueur du championnat d’Angleterre, la saison passée.

Suarez Barça

James Rodriguez – 80 Mo, de Monaco vers le Real Madrid

Le Real Madrid qui dépense des sommes astronomiques sur le marché des transferts, voilà qui n’a plus vraiment de quoi surprendre. 91 millions d’euros pour Cristiano Ronaldo en 2009, plus de 100 millions pour l’ailier gallois de Tottenham Gareth Bale, la saison dernière… Cette fois-ci, c’est au tour du meneur de jeu colombien : James Rodriguez. Un an seulement après son arrivée sur le Rocher, il quitte l’AS Monaco. Il faut dire que, s’il s’agissait clairement du meilleur joueur de l’effectif monégasque, l’offre de Florentino Perez était difficilement refusable.

Au sortir d’une excellente coupe du Monde, au cours de laquelle il a terminé meilleur buteur, et aurait dû, de l’avis de beaucoup, hériter du titre de meilleur joueur, il avait certainement atteint l’apogée de sa valeur marchande. Avec ce recrutement de choix, mais également celui de Toni Kroos pour 25 millions d’euros, c’est véritablement une nouvelle équipe de Galactiques que se sont composés les dirigeants de la Casa Blanca.

James Perez

David Luiz – 50 Mo, de Chelsea vers le paris-Saint-Germain

A l’heure de l’instauration du fair-play financier, le club de la capitale décidait de taper d’un grand coup de poing sur la table, en s’attachant les services du défenseur de Chelsea dès l’ouverture du mercato. Ou plutôt 4 jours après, pour être tout à fait exact.

Toujours est-il que l’international auriverde a signé en faveur du PSG avant même le début de la coupe du monde, pour former, avec son compatriote Thiago Silva, la charnière centrale titulaire de la Seleçao. Seulement, il s’en est passé des choses, entre deux. Et notamment une certaine demi-finale Brésil – Allemagne, qui a vu la Mannschaft écraser le pays hôte du tournoi.

En première ligne, David Luiz a été pointé du doigt. Ses erreurs de placement sur le terrain, ses errements sur le terrain, et son émotivité exubérée ont été fortement décriés. D’aucuns ont ainsi parlé d’un achat précipité pour Paris, voire d’une grossière erreur de casting. Mais il est encore trop tôt pour juger l’ancien joueur des Blues. Ce sera au travers de ses performances, et sous ses nouvelles couleurs.

 

Eliaquim Mangala – 40 Mo, du FC Porto vers Manchester City

Une somme record pour un défenseur central, et si jeune, de surcroît. Ce qui n’est pas sans rappeler la signature de Marquinhos en faveur du Paris-Saint-Germain, mais qui n’avait elle finalement coûté « que » 31,4 millions d’euros. Même si la palme du défenseur le plus cher de l’histoire du ballon rond revient actuellement à un certain… David Luiz.

Pour en revenir à l’international tricolore, après 3 ans plus que convaincants chez les Dragoes du FC Porto, c’est un véritable cap qu’il franchit dans sa carrière, en signant chez le champion d’Angleterre pour 40 millions d’euros. A priori, c’est une place dans le onze type qui l’attendrait au sein de l’effectif de Manuel Pellegrini, aux côtés du Belge Vincent Kompany. Il devrait ainsi reléguer l’Argentin Martin Demichelis, qui a clairement affiché ses limites la saison passée, et notamment lors de la double-confrontation en Ligue des Champions face au FC Barcelone, sur le banc. C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite. Il tentera par la même occasion de gagner ses galons de titulaire auprès de Didier Deschamps. PORTUGAL SOCCER UEFA EUROPA LEAGUE

Luke Shaw – 39,5 Mo, de Southampton vers Manchester United

Un transfert plus ou moins prévu de longue longue date. Cela fait en effet presque un an que le jeune et très prometteur latéral gauche de Southampton et de la sélection anglaise est annoncé comme le successeur de Patrice Evra. C’est donc sans surprise que l’on a appris sa signature en faveur des Red Devils, le 27 juin dernier.

C’est tout de même avec un certaine pression que le joueur débarque, puisqu’il s’agit du transfert le plus cher de l’histoire, pour un si jeune joueur (18 ans). Sans compter sur les attentes de tout un peuple, habitué à voir son équipe soulever de nombreux trophées, et qui compte bien que celle-ci lui montre que la saison précédente n’était qu’une erreur de parcours.

 

Notre récap’ en tableau

Recap tableau

Ils n’étaient pas loin d’y figurer

Alexis Sanchez, du FC Barcelone à Arsenal, pour 37,8 millions d’euros.

Romelu Lukaku, de Chelsea à Everton, pour 35 millions d’euros.

Cesc Fabregas, du FC Barcelone à Chelsea, pour 33 millions d’euros.

Adam Lallana, de Southampton à Liverpool, pour 31 millions d’euros.

Dejan Lovren, de Southampton à Liverpool, pour 30 millions d’euros.


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable