Taarabt, Antonini, Marquez, Legear et Konko au PSG?

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Après avoir annoncé Berbatov, Ganso, Lucas ou encore Forlan à Paris, Talskport affirme que le club de la capitale suivrait désormais l’international marocain des Queens Park Rangers, Adel Taarabt. Le club français aurait d’ailleurs proposé 11 millions d’euros pour le joueur formé à Lens.

Outre Taarabt, la direction parisienne songerait également à Jonathan Legear et Javi Maquez pour renforcer leur milieu de terrain. Le premier évolue actuellement Anderlecht et serait également suivi par le Terek Grozny. Il faudra 5 millions d’euros pour le récupérer. De son côté, Marquez évolue à l’Espanyol et peut partir contre 9 millions d’euros (sa clause libératoire). Néanmoins, l’Inter et Chelsea serait sur les rangs.

En défense, le PSG souhaiterait renouveler ses deux latéraux et selon France Football, le côté gauche parisien pourrait être occuper par Luca Antonini (Milan AC) et le couloir droit par Abdoulay Konko (FC Séville), si l’on en croit la Gazzetta dello Sport. A noter que le français serait tout proche de la Lazio.


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

4 commentaires sur “Taarabt, Antonini, Marquez, Legear et Konko au PSG?

  1. de toute façon rien ne sera signé avant le 30 juin alor kil arret un peu pour nous faire la surprise(jespére ke se sera une bonne surprise)

  2. des noms, des noms, encore des noms…mais de toutes façons tant que Léonardo n’aura pas signé il n’y aura plus d’arrivées. Douchez et Gameiro sont deux exxeptions (l’un gratuit et l’autre fallait pas trop attendre pour le signer sinon il aurait surement signé à Valence).
    Donc patience et faut faire attention aux rumeurs lancées, pour la pluplart, par des agents et des journaux merdiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.