Pourquoi Bielsa a toujours raison

« Je ne comprends pas le système de Marcelo Bielsa » est peut-être la phrase que l’on a le plus entendue hier soir sortir de la bouche de Christophe Dugarry. Le consultant de Canal Plus ne voyait pas pourquoi Marcelo Bielsa ne changeait pas sa manière de jouer face à l’AS Monaco. Le résultat final a donné raison à la légende argentine. Encore une fois. On vous explique pourquoi El Loco a toujours raison.

La relance au sol

« Mais pourquoi est-ce qu’ils s’obstinent à relancer au sol ? » s’exclamait Dugarry. Mais c’est bien vrai ça Marcelo ? Pourquoi l’OM relance-t-il au sol au lieu de balancer de longs ballons qui auraient été récupérés par les tours jumelles Abdennour et Carvalho ?

Il est vrai que Mandanda a toujours relancé court, cherchant en premier lieu sa ligne de défense. Car c’est là l’un des préceptes numéro 1 du coach marseillais afin d’avoir la meilleure possession du ballon. Des préceptes repris et copiés par un très mauvais coach comme Pep Guardiola.Steve Mandanda relance court

20 minutes de folie sur le but monégasque

Après l’ouverture du score monégasque, on a assisté à 20 minutes de domination totale des marseillais. Marcelo Bielsa ne s’y trompe d’ailleurs pas :

« Le début du match, sans parler du but encaissé, a été le moment où l’on a le mieux joué » 

Pour un coach qui se serait totalement planté de schéma, c’est quand même plutôt pas mal.

Marcelo Bielsa a toujours raison

Les remplacements

Quand Bielsa a fait ses changements de joueurs, le bon Christophe se plaignait à chaque fois. Selon lui, ce ne sont pas les hommes mais le système qu’il fallait changer. Dans les faits, El Loco faisait les deux en même temps :

« Le remplacement d’Imbula? On avait du mal à faire arriver le ballon avec clarté aux attaquants, Imbula arrive à bien faire la liaison entre Romao et Payet, mais il m’est apparu que nous avions besoin d’une présence plus proche de Payet que de Romao. » 

Si l’on se souvient aussi que Bielsa a fait de Michy Batshuayi le remplaçant le plus prolifique de Ligue 1 avec 6 buts lors de ses entrées en jeu, on voit mal comment critiquer Marcelo Bielsa sur sa gestion des remplacements.

Michy Batshuayi, remplaçant de luxe

Il garde la tête froide et les idées claires

La glacière, vous pensez que c’est fait pour quoi ? Non, ce n’est pas juste un siège. Il est ici question de garder l’esprit au frais, afin de savoir prendre les bonnes décisions au bon moment.

Et puis, avec une telle consommation de café, impossible qu’El Loco ne soit pas hyper-concentré…


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Supporter d'En Avant. Membre fondateur de l'église adoratrice de Jocelyn Gourvennec et défenseur de la cause #Kerbrat2018. Grand suiveur de l'équipe de France et amoureux de Mamadou Sakho depuis le match contre l'Ukraine. Je suis également joueur à l'Union Sportive des Bretons de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe