OM : Qui reprendra les rênes ?

Sous le choc après l’annonce du départ d’Eric Gerets, toute la cité phocéenne retient son souffle quant à l’identité du remplaçant du Lion de Rekem. Qui pourra remplacer le sorcier belge dans le cœur d’une ville et d’une équipe ? Qui pour reprendre l’équipe avec les mêmes garanties de jeu et de gestion du vestiaire marseillais ? Un petit topo sur les éventuels remplaçants…

  • Frédéric Antonetti

Après Bastia, Saint-Etienne et Nice, Fred Antonetti rêverait de pouvoir poursuivre son évolution d’entraîneur dans un club majeur du championnat français. Les bons résultats décrochés avec Nice depuis quelques saisons, le caractère d’Antonetti ainsi que sa poigne pourrait effectivement coller avec une équipe marseillaise difficile à apprivoiser. Cependant, le manque de spectacle dans le jeu déployé par son équipe et son coté « Caliméro » à la tête de Nice en a probablement agacé plus d’un sur la Canebière. De plus, son manque d’expérience dans les compétitions européennes pourrait être en contradiction avec le projet du club. Pas sûr en effet que Pape Diouf fasse confiance à un entraîneur inexpérimenté en Coupe d’Europe alors que le club envisage un huitième de finale en Champion’s League.

  • Didier Deschamps

Palmarès, expérience, aura, l’ancien capitaine de l’OM et de la France qui gagne a tout de l’homme idoine pour reprendre la direction du club marseillais. En France, son parcours avec Monaco en 2004 fait encore rêver et son passage à Turin pour la mission remontée a rassuré sur sa capacité à être performant sous la pression. En plus de ça, l’homme est libre depuis son départ de la Juve, il y a deux ans. Malgré tout, personne n’a osé le prendre depuis son départ de Monaco. Sans vouloir chercher la petite bête, on est tout de même en droit de se demander pourquoi d’autant plus que Deschamps voudra à coup sûr venir en Canebière accompagné de son staff (surtout de ses préparateurs physiques) ce qui ne sera pas la solution la plus économique.

  • Bruno Metsu

Il se murmurerait qu’il serait le choix numéro 1 de Pape Diouf. Exilé au Moyen Orient où il connait une réussite certaine depuis son merveilleux parcours avec la sélection sénégalaise, Bruno Metsu sait rassembler. Sa psychologie, sa proximité et sa capacité à tirer la quintessence d’un groupe serait utile à un groupe marseillais toujours cible des rumeurs. Par contre, les grandes inconnues restent sa capacité à mener le groupe phocéen dans les compétitions européennes et sa résistance à la pression dans le contexte marseillais. Même s’il est probablement un bon coach et un homme de qualité, Metsu manque de cette aura et semble a priori trop tendre et trop consensuel pour résister à un milieu où journalistes et supporters ne lui feront aucun cadeau en cas de manque de résultats. Quand on sait que le coach originaire du nord a toujours eu le temps d’imposer ses méthodes et son coaching, on peut comprendre que ça pourrait déranger.

  • Paul Le Guen

Annoncé par l’Equipe dans une short-list de remplaçants potentiels, on imagine pourtant mal l’actuel coach parisien prendre la direction du collectif marseillais, particulièrement pour remplacer Gerets. Est-ce que le calme olympien du breton réussira à l’olympique ? Pas persuadé si l’on en juge par sa frilosité tactique et sa difficulté à communiquer avec les médias qui lui donne une image austère et assez difficile à interpréter pour le grand public. Outre son statut de coach de l’ennemi juré, PLG n’a donc pas non plus les qualités personnelles pour gérer le contexte marseillais et s’en faire une force comme avait pu le faire le sorcier belge.

  • Jean Tigana

Eternel candidat à tous les postes de coaching importants en France, Jean Tigana n’a pourtant plus entraîné depuis son départ du Besiktas en 2007. Reconnu comme très compétent, l’ex-joueur de l’OM (avec lequel il a remporté deux championnat de France) habite en plus dans la région, à Cassis. Même son palmarès parle pour lui, Jean Tigana s’est distingué au cours de ces dernières expériences par ses mauvaises relations avec les dirigeants des clubs pour lesquels il a travaillé. En effet, que ce soit avec Fulham ou Besiktas, l’expérience s’est à chaque fois finie prématurément alors que les résultats étaient au rendez vous. Si le fort caractère de Tigana pourrait dans une certaine mesure être appréciée par les marseillais, ses difficultés à se mettre au diapason avec le tandem Diouf/Anigo pourraient être fatales à sa candidature.

  • Eric Gerets

Depuis son annonce de la semaine dernière, il est l’homme le plus important de la cité phocéenne voire du football français. Officiellement, le belge est partant pour les Emirats Arabes Unis suite à la défiance dont Robert Louis Dreyfus a fait preuve dans ses déclarations de la mi-saison et une prolongation de contrat qui a mis trop de temps à arriver. Gerets, dont l’orgueil a été blessé, a donc pris la décision de partir, malgré un club pour lequel il a une grande affection, un groupe de joueurs qui l’adorent et un ensemble presse-supporters-dirigeants (j’entends en ce sens Diouf et Anigo) qui seraient prêt à beaucoup de choses pour qu’il reste.

Officieusement, Dreyfus, suite à l’émoi provoqué par l’annonce du départ de Gerets, aurait compris l’ampleur de sa douleur et serait prêt à tout pour le retenir. Et donc à sortir son carnet de chèques. Mais au-delà de l’aspect pécuniaire, Il faudra que RLD fasse amende honorable pour faire rester le lion de Rekem. Depuis son arrivée, l’ex coach de Galatasaray a montré plus d’une fois qu’il mettait en avant l’affectif. En ce sens, la blessure d’orgueil occasionnée par Dreyfus pourrait se révéler hermétique aux excuses du mécène marseillais, si tant est qu’il y en ait…


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

7 commentaires sur “OM : Qui reprendra les rênes ?

  1. c’est sur gerets va resté a l’om l’année prochaine toute cette histoire c’est pour faire tournée en bourique les journalistes (il ce fou bien de votre geule :vous journaliste)
    oublier un peu l’om et autre clubs laisser les un peu tranquil et travailler serainnement.

  2. Article très complet Ismaël, rien à redire, topo fort séduisant (dans le style littéraire comme dans les informations données) des éventuels futurs coach de l’équipe…

  3. Il faut que gerets reste a l’OM, j’aimerais croire comme LUCHO que c juste une diversion, il a tous pour lui, le stade , les supportes(et c pas facile), la presse, les joueurs. Non franchement je vois personne, même pas notre dede nationale reprendre le flambeau olympien. La seul chose qui pourrait faire rester GERETS a l’OM c que RLD fasse son mea culpa et donne a gerets un gros chèque, en partie son salaire une autre pour lui donner carte blanche pour le mercato prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable