OM: La défaite amène des certitudes.

New Customers Only | Commercial content | 21+

Battu sèchement à Lens hier 3 buts à 1, l’OM s’est forgé quelques certitudes en 2010. La première est que le salut passe par les ailes et que la réintégration de Ben Arfa et de Valbuena était la meilleure option possible de la part de Didier Deschamps, la seconde est qu’hormis un groupe restreint d’environ 14 joueurs, l’OM ne peut pas faire tourner son effectif sans connaître une réelle baisse de niveau.

Si le sort de Morientes et de Bakary Koné semble tranché tant ils se montrent médiocres et inutiles depuis le début de saison, le cas Hilton inquiète également beaucoup. Décontracté, à la limite de la nonchalance par moment hier, Hilton n’a plus rien à voir avec le chef de défense qu’il fut à Lens. Lent, Emprunté et sans aucun impact physique il se voit maintenant préférer Stéphane Mbia en défense centrale en attendant le retour de Gabriel Heinze.

Charles Kaboré de son côté a peiné à chaque match disputé à son poste d’origine de milieu récupérateur, intéressant par sa percussion et sa qualité de centre quand il évolue arrière droit, il devrait terminer la saison en concurrence avec Bonnart. De l’autre côté de la défense, le recrutement de Cyril Rool aura été complètement inutile, blessé dès lors qu’il aurait eu la possibilité de jouer, il devrait continuer à regarder jouer Taïwo, si celui-ci retrouve son meilleur niveau, ce qui est loin d’être évident.

En nette baisse de forme également, Steeve Mandanda fait peine à voir depuis le début de saison. A des années-lumière du niveau de sa première saison à l’OM, le gardien remplaçant de l’Equipe de France va devoir se reprendre s’il veut aller en Afrique du Sud. Très rarement décisif, Mandanda ne gagne plus un seul un contre un et peine à s’imposer sur sa ligne. Plus inquiétant, il semble avoir perdu le tonus qui caractérisait ses premières apparitions à l’OM. Didier Deschamps a donc interêt à ce que Laurent Spinosi, l’entraineur des gardiens sache trouver les mots ( les maux ?) pour remettre Mandanda d’aplomb car, à son vrai niveau, Mandanda est un atout indéniable pour la fin de la saison.

Hier, les absents ont indéniablement marqué des points. Les retours de Lucho Gonzalez et d’Hatem Ben Arfa sont attendus à Monaco Samedi et devrait remettre l’OM dans le droit chemin. Un match que ne disputera pas Brandao, blessé hier et qui devrait manquer à Marseille dans un match déjà décisif pour la Course à la Ligue des Champions.


Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

pense que le football est la chose superficielle la plus importante du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe