OM : Alessandrini évoque le loft

Le loft, créé par le président Vincent Labrune, a fortement agité l’Olympique de Marseille cet été. L’idée était  de mettre à l’écart du groupe professionnel certains joueurs, afin de les inciter à partir. Comme Aulas l’avait fait avec Gomis et Briand la saison passée, mais sans succès.

Evidemment, cela a créé des tensions, les joueurs en question ne pouvant bien le prendre. D’autant qu’ils ont été prévenus avant la reprise, sans même qu’une chance de faire leurs preuves ne leur soit offerte donc, et par mail ou texto.

Au micro de RMC, le néo-marseillais Romain Alessandrini a été invité à s’exprimer, quant aux événements de cet été. Et s’il a botté en touche, on sent le malaise, l’atmosphère pesante que cela a provoqué.

Je ne suis pas bien placé pour vous parler de ça. Chacun vit sa situation différemment. Je viens d’arriver, je suis très heureux d’être ici. Il y a certains joueurs qui le vivent autrement. C’est leur problème, ça les regarde, je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec eux dans les bureaux, a réagi l’ancien Rennais sur RMC. Je me concentre sur moi et ce que j’ai à faire avec cette équipe. Ce ne sont pas des situations que nous joueurs on aime. Mais c’est la vie d’un footballeur et d’un club.

Finalement, Sougou, Kadir et Amalfitano sont partis, Fanni et Cheyrou ont eux dans un premier temps été réintégrés au groupe pro, avant d’en être à nouveau écartés… Ce n’est donc pas fini.


Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable