OL : Hitzfeld, successeur de Puel ?

Si Jean-Michel Aulas a encore démenti le possible licenciement de Claude Puel, les médias eux n’en sont pas si sur.

En effet, d’après 4-4-2.com, le président rhodanien envisagerait d’offrir le poste d’entraîneur à Ottmar Hitzfeld.

Pour information, Hitzfeld a entrainé le Bayern Munich de 1998 à 2004 et de 2007 à 2008 et est actuellement le sélectionneur de l’équipe nationale suisse.


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

39 commentaires sur “OL : Hitzfeld, successeur de Puel ?

  1. c’est un montre ce mec Il est le seul entraîneur, avec l’Autrichien Ernst Happel et le Portugais José Mourinho, à avoir remporté deux fois la Ligue des champions à la tête de deux clubs différents : le Borussia Dortmund en 1997 et le Bayern Munich en 2001.

  2. La Suisse joue pas avec un systéme ultra-défensif ?
    parce que gagner contre l’Espagne en étant à 11 derrière et en ayant un coup de chance ok mais dès qu’il a fallu faire du jeu contre le Honduras, la Suisse était minable et n’a même pas réussi à mettre un but aux honduriens !

  3. Un petit cours d’histoire n’a jamais fait de mal. Preuve en est, le Progrès fait appel à la mémoire des plus anciens, en retraçant les 99 derniers derbies. Avec aujourd’hui, un focus sur trois matches en particulier. Le plus prolifique tout d’abord.
    Il date du 22 septembre 1963, avec « neuf buts et un match de folie ». « L’OL est mené par deux fois (2-0, 3-2), puis repasse devant l’ASSE à son tour (4-3), avant qu’André Guy n’offre la victoire aux verts par un doublé (5-4)». 
    Le second acte a lieu le 22 janvier 1978. Dans ce match, « Saint-Etienne mène 1-0 grâce à Rocheteau, avant que Jean Gallice ne marque un but dans le petit filet de Curkovic qui retire aussitôt le ballon ». L’arbitre de la rencontre, Mr Konrath, n’accordera pas le but.
    Puis le 12 septembre 1981, « l’OL débarque à Geoffroy Guichard avec Joël Fréchet, 15 ans et demi, que Jean-Pierre Destrumelle lance au marquage de Michel Platini ». L’OL perdra alors ce match, sur le lourd score de 4 buts à 0.
    Ensuite, le quotidien local revient sur la signification du derby. Avec l’explication suivante : « le mot est hérité d’une course de chevaux entre les quartiers de la ville de Derby en Angleterre ». Avant de préciser, que « le label derby se mérite par l’histoire, s’obtient par la rivalité sociale et culturelle entre deux villes et se construit par une antipathie entre deux peuples parfois d’une même ville ».
    Parmi les plus grands derbies connus sur la planète football, le Progrès n’oublie pas de citer les « AS Roma – Lazio de Rome, Arsenal-Tottenham, Celtic-Rangers à Glasgow ou encore le très chaud Flamengo-Fluminense à Rio au Brésil ». Autant de rivalités exacerbées qui ont fait l’histoire du football à travers les continents.
    Avant de rappeler qu’en France, ce derby est incomparable, et que des hommes ont marqué son histoire. Notamment les gardiens des deux formations, qui se sont illustrés dans le bon sens. Le Progrès se rappelle à la volée, des « Curkovic, Chauveau, Olmeta, Rousset, Janot, Coupet et les autres », parfois grands, mais souvent décisifs.

  4. sérieux dans les entraineurs libres y a le choix entre Leonardo (qui parle français je crois) et Pellegrini (qui a fait une super saison avec le Real en championnat) notamment.

  5. Il le virera pas. Arrêter un peu.
    La dernière fois que aulas à viré un entraineur en cours de saison, c’était en 1996.
    Et il a redit hier qu’il ne ferai rien avant la trêve internationnal de mi octobre.
    Et puel est soutenus par ses joueurs.
    Il vous faut quoi de plus ?

  6. De toute facon se sera dificil de trouver pire que puel !!
    Moi se qui m’inquete c’est le manque offensivement vu que lisandro c’est encore blesser et quand il reviendra il faudra qu’il revienne a sa meilleurs forme donc a mon avie on va encore attendre 2 moi avant qu’il’il redevienne le lisandro que l’on a connut l’année derniere!!!!
    gomis est un peu juste a mon gout mais fera l’affaire contre des petite équipe de ligue 1 !

  7. Une nouvelle défaite et que les concurent direct gagne leurs match (bordeau marseille )- et la sa peut nous mettre a 6 points .
    Et meme si marseille et bordeau ne gagne pas leurs match et que lyon perd je ne suit pas sur que Jean michel aulas gardera claud puel.
    rappelle toit que lyon a l’ambition de doubler son chiffre d’affaire a l’avenire a environ 350 million d’euros !!.
    Les résultat du club devrons suivre s’il veulent réaliser leurs projet!!!!
    Donc cela passera par le licensiment de claud puel!!
    réfléchisser un peu!
    aulas le sait tout sa ;et doit d’alleurs s’avoire que claud puel n’est pas l’entraineurs qu’il faut le proble c’est que puel a le soutient de ses joueur et qui couterait au alentoure de 3 million d’euros !!!!

  8. gomis c’est bien comme je l’ais dit contre des petite équipe voire des grosse éequipe mais FRANCAISE!
    pour les match Européen si tu n’a pas lisandro et bah t’est aubliger de mettre gomis pour moi il n’a pas vraiment le niveau a mon gout lyon devrait se jeter sur gamero pour le prochain mercato vous verrer se petit garc il va exploser!!

  9. Ces dernières heures, Jean-Michel Aulas est en première ligne. Monté au créneau pour défendre son entraîneur et ses joueurs, le président de l’Olympique Lyonnais espère toutefois que ces derniers sauront trouver la clé pour sortir de l’impasse sportive dans laquelle ils semblent empêtrés. Mais si tout n’est donc pas parfait sur le pré, la stratégie des Gones en interne est bien rodée, que ce soit en termes de communication ou de marketing.

    Il suffit de voir l’entretien accordé au Progrèspar le nouveau directeur général du club Philippe Sauze pour s’en apercevoir. Arrivé pour succéder à Marino Faccioli parti au chevet de l’équipe de France, l’ancien vice-président de l’éditeur de jeux vidéo Electronic Arts Europe a des objectifs bien précis. « Ma mission principale est d’amener le club à 350 M€ de chiffre d’affaires. Aujourd’hui, on se situe aux alentours de 165 M€. Il faut donc le doubler », a-t-il expliqué avant d’aborder les moyens pour y parvenir.

    « L’économie du foot est délicate, très pointue. (…) Gérer un club de foot, c’est gérer une économie importante, une masse salariale imposante, avec des revenus qui dépendent essentiellement des droits TV. Il faut qu’on trouve de nouvelles sources de revenus. Cela peut et doit se faire grâce au projet autour du grand stade OL Land et aux droits marketing », a-t-il indiqué. Dans cette quête de nouvelles recettes, l’arrivée de Yoann Gourcuff est très importante, et pas seulement en termes de ventes de maillot, comme a tenu à le rappeler le dirigeant lyonnais.

    « Nous avons signé un contrat de marque avec Yoann Gourcuff et son conseil Didier Poulmaire. (…) Il a le profil idéal pour cela. On fabrique un business modèle autour de lui sur lequel on va capitaliser. Il est encore à affiner. On sera très sélectifs avec le joueur, son conseil et bien sûr sa famille. On aimerait qu’il choisisse des sponsors par affinités comme l’ont fait Tony Parker ou Thierry Henry. C’est une première en Ligue 1 », a-t-il réaffirmé.

    En coulisse, l’OL semble donc bien décidé à combler le retard qui lui reste sur ses principaux concurrents européens. Et visiblement, sa stratégie a tout pour rapidement porter ses fruits. À condition bien sûr que les performances sportives suivent. « Le terrain sera le vecteur de la réussite économique de ce projet », a rappelé Philippe Sauze. On comprend mieux le pourquoi de l’inquiétude de Jean-Michel Aulas et donc son extraordinaire plan de communication de crise d’hier. Espérons que ses joueurs et son coach l’auront enten

  10. Tu c’est lire ?? ici se sont les supporter lyonnais ou les supporter d’autre club qui respecte ce club!
    a se que je sache tu n’en fait pas partie
    je me trompe ??
    on a pas besoin de supporter de merde qui insulte tout les club qu’il n’aime pas!
    casse toit et defoule toit ailleurs!!!!!
    petit branleur!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. À l’image de Lorient, 16e au classement de Ligue 1, Kevin Gameiro (23 ans) connaît un début de saison plutôt compliqué. Avec une seule réalisation au compteur, le nouvel international français peine à retrouver le niveau qui lui avait permis d’inscrire 15 buts lors du dernier exercice. L’ancien Strasbourgeois est peut-être encore perturbé par son mercato estival compliqué. Et les choses ne s’arrangeront certainement pas puisque les rumeurs sur son départ continuent à circuler.

    C’est au tour de la publication anglaise The People d’y aller de ses bruits de couloir dans ce dossier. D’après elle, trois formations seraient sur les rangs : Tottenham, l’Olympique Lyonnais et Hambourg. Les Spurs semblent les plus intéressés, puisqu’ils envoient régulièrement des scouts pour superviser les performances du natif de Senlis. Ils seraient disposés à débourser 6 M£ (7,2 M€) dès l’ouverture du mercato d’hiver.

    Il paraît étonnant toutefois qu’un joueur évalué à 15 M€ il y a quelques semaines parte en janvier pour moitié moins. Étonnante également, la présence de l’OL sur ce dossier. Une nouveauté puisque cet été, seuls les Girondins de Bordeaux, l’Olympique de Marseille et le Paris SG avaient été cités. Et après de gros investissements en fin de mercato, il n’est pas sûr que les Gones remettent la main à la poche cet hiver.

    Même si les informations publiées par The People sont surprenantes, elles confirment que Kevin Gameiro sera malgré lui la cible de nombreuses rumeurs tout au long de la saison. C’est la rançon de la gloire, pour celui que de nombreux observateurs considèrent comme l’un des meilleurs éléments du championnat de France. À lui désormais de gérer cette pression

  12. Contrairement à ce qu’il affirme depuis plusieurs jours, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas envisagerait bel et bien de se séparer prochainement de son entraîneur Claude Puel. Lassé des résultats décevants enregistrés ces deux dernières saisons, l’homme fort du club rhodanien pourrait en profiter pour réaliser son rêve, c’est-à-dire engager un grand technicien étranger. A en croire la radio locale Hit & Sport, un dîner aurait été récemment organisé avec Marcelo Lippi. Libre de tout contrat, l’entraîneur italien a notamment remporté la Coupe du monde en 2006 avec la Squadra Azzurra. Rappelons qu’en 2007 déjà, le nom du technicien transalpin avait déjà circulé du côté de la capitale des Gaules. .

  13. Tu t’enflammes très vite « lyon mp ».
    Moi, je vois un nul samedi 1 partout, entre lyon et Sainté.
    Et aulas ne virera pas puel parce que ça n’est pas le genre de la maison.
    Penser que changer d’entraineur va tout changer au niveau des résultats est idiot. Si c’était aussi simple le foot, tout le monde le ferait. En plus, puel a un contrat en béton donc, une grosse indémenité de licensiment.

  14. (Marseile a fait quoi alr avec ces entraineurs ? pourtant sa a tout changé ). A toute les baltringue de footix de merde qui souhaite la defaite de L’Ol dans le mythique derby ainsi que la 100 eme edition , je pisse sur vos meres ! et je pese mes mots lyonnais ou pas , ceux qui sont pas derriere lyon se week sa craint severe bande de cons .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable