Trois clubs français sur Féret

Récemment annoncé en Allemagne, Julien Féret pourrait finalement rester en France. En effet, le président nancéien, Jacques Rousselot, a confié ce samedi qu’il a « reçu des offres de Rennes et Lorient. » Toutefois, celle ci ne « sont pas suffisantes. Avec ou sans bonus, on a fixé la barre entre 4,5 et 5 millions d’euros. Saint-Etienne s’intéresse aussi à lui mais n’a pas encore fait de proposition. »


Cette news Stade Rennais / Rennes t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

3 commentaires sur “Trois clubs français sur Féret

  1. L’ASNL semble prêt à le vendre.
    5 ME c’est un joli montant certes, mais Féret c’est 50% du rendement de l’équipe de Nancy cette année.

    Pour rien au monde je ne le laisserai partir.
    Sauf si contrat s’achève l’an prochain, et qu’il ne veut pas prolonger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable