MLD ne vendra pas le club

Un peu plus tôt dans la matinée, nous vous rapportions les propos de Patrick Menucci, candidat à la mairie de Marseille, à propos d’un éventuel rachat du club. L’homme politique prétendait avoir été contacté par plusieurs riches investisseurs, provenant notamment dans la région du Golfe.

Mais Margarita Louis-Dreyfus a tenu à réagir rapidement aux déclarations de Menucci, par l’intermédiaire du site officiel du club phocéen. Pour elle, la vente de l’Olympique de Marseille n’est absolument pas d’actualité. Elle estime que les candidatures ne sont pas sérieuses.

Non. Car aujourd’hui, il n’existe aucun candidat crédible capable de s’engager à la hauteur de nos concurrents. Et je ne céderai pas le club à quelqu’un qui fait des promesses qu’il ne puisse pas tenir. Ce serait un coup fatal porté au club et j’aime trop l’Olympique de Marseille pour m’en désengager en mettant son avenir en péril. On peut toujours rêver d’un actionnaire plus ‘généreux’. Mais il ne faut pas oublier tous les efforts que Robert et moi avons consentis dans ce domaine.

Ce qui entre donc en totale contradiction avec ce qu’a déclaré Patrick Menucci, dans La Provence.

Oui, je crois qu’il y a des gens qui sont intéressés par un investissement de cette nature, effectivement dans les pays où il y a beaucoup d’argent. Le fait d’avoir évoqué la vente du stade a déclenché la réaction d’un certain nombre de gens intéressés par ce qui pourrait se passer. J’ai eu des contacts, rien de formel. Mais, qu’on sache qu’il y a des investisseurs, des fonds souverains qui sont intéressés par l’aspect immobilier de la cession de l’Olympique de Marseille.

Qui a tort, qui a raison? Toujours est-il qu’en ce qui concerne l’OM, on sait des deux quel est le décideur.


Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable