Les-transferts vous présente son top 10 et son lauréat pour le Ballon d’Or

Fans du ballon rond, vous n’êtes pas sans savoir que France Football a ce matin rendu publique la liste des 23 nominés pour le Ballon d’Or. Les-transferts en profite pour vous dévoiler sa liste, son top 10, et bien sûr son Ballon d’Or.

Dixième position : Si depuis cet été, il n’a brillé que par le chiffre astronomique de son transfert (100 Mo d’euros), Gareth Bale a néanmoins réalisé une saison exceptionnelle avec les spurs de Tottenham lors de l’exercice 2012-2013. Avec 21 buts en 33 matches de Premier League, des dribbles déroutants et une capacité d’accélération exceptionnelle, l’ailier gallois n’a pas volé le titre de meilleur joueur du championnat d’Angleterre la saison dernière. A lui seul, il a porté son club sur ses épaules, et c’est pourquoi il mérite sa place dans notre top 10.

Neuvième position : Cela faisait déjà quelques années que nous entendions parler de ses exploits outre-Atlantique, que les vidéos de ses buts et de ses gestes tout simplement hallucinants nous parvenait sur le Vieux Continent. Néanmoins le néo-barcelonais Neymar a encore tout à prouver cette saison, dans un championnat où les défenses sont réputées beaucoup moins friables qu’au Brésil. Difficile d’imaginer pourtant qu’un talent si brut ne fasse pas la différence.

Huitième position : Capitaine dans son club et organisateur de génie de la Squadra Azzurra, il était inévitable qu’Andrea Pirlo ne fasse pas partie de notre classement. Doté d’une technique et d’un touché de balle hors du commun, l’Italien de 34 ans a encore réalisé une saison très aboutie, et a été un des artisans majeurs du 29e scudetto remporté par la Juve.

Septième position : Certes il n’a rien gagné l’année dernière. Cependant c’aurait pu être différent si l’attaquant vedette du Borussia Robert Lewandowski n’avait pas croisé sur sa route l’impressionnante machine à gagner qu’est le Bayern Munich. Les bavarois l’ont privé de championnat et de Champion’s League, même si la donne aurait pu être différente. Si l’arbitre de la finale n’avait pas sifflé une main contre l’attaquant dont on se demande encore si elle existe, juste avant une demi-volée des 35 mètres finissant dans la lucarne de Neuer, la donne aurait été différente.

Sixième position : Il a passé une première partie de saison très compliquée, entre blessures et manque de temps de jeu. Mais Arjen Robben a su faire preuve de courage et d’abnégation pour revenir encore plus fort que

Muller, Bayern Munichjamais. Il a ainsi largement contribué aux trois titres remportés l’année dernière par le Bayern Munich, en étant ultra-décisif et en réalisant des performances exceptionnelles à partir des quarts de C1, et jusqu’à la finale.

Cinquième position : Si la grande force du Bayern la saison dernière résidait essentiellement dans son collectif, il n’en demeure pas moins que cette équipe possède des joueurs d’exception. C’est le cas de Thomas Müller, le poumon de l’équipe et l’instigateur de ses offensives. Le moins que l’on puisse dire est que l’international allemand n’est pas avare d’efforts, fait toujours les bon choix et a le geste juste dans les derniers mètres. Toutes les qualités requises pour faire partie des cinq meilleurs joueurs de la planète.

Qui pour succéder à Messi, Messi, Messi et… Messi?

C’est ici que ça se corse, que les choses deviennent beaucoup plus compliquées, et ce notamment parce qu’il faut départager quatre joueurs que l’on pourrait déjà qualifier de monuments du football. Mais s’il est si difficile de le le faire, c’est pour une raison bien simple : contrairement aux années précédentes Messi et Ronaldo n’ont pas survolé la planète football, et n’ont par conséquent pas remporté de trophée majeur. Si l’un des deux avait remporté la Ligue des Champions, qui aurait imaginé le Ballon d’Or lui échapper? Qu’on se le dise, au-delà de sa saison extraordinaire, c’est bien la raison pour laquelle le boulonnais Franck Ribéry à la moindre chance de remporter le Ballon d’Or cette année. Zlatan Ibrahimovic reste quant à lui l’un des grands cracks du football, et réalise  et réussi régulièrement des gestes que personne n’aurait osé imaginer dans ses rêves les plus fous.

Pour sa première partie de saison plus qu’en demi-teinte, Lionel Messi ne fait mieux que prendre la quatrième place, et échoue aux pieds du podium. Juste devant lui, on retrouve le portugais Cristiano Ronaldo, qui malgré tout son talent n’a rien remporté et n’a pas directement qualifié sa sélection pour la coupe du monde au Brésil. Pour toujours braver les lois de la physique et du football, Zlatan prend la deuxième place de ce classement. Et puis il est vrai que comme tout bon français nous sommes un peu chauvin, et qu’il nous fait donc très plaisir de faire apparaître Franck Ribéry en tête d’un tel classement. Il nous faisait aussi plaisir de voir à nouveau, après Zidane, un français se faire remettre le Ballon d’Or.

franck_ribery

1 : Franck Ribéry
2 : Zlatan Ibrahimovic
3 : Cristiano Ronaldo
4 : Lionel Messi
5 : Thomas Müller
6 : Arjen Robben
7 : Robert Lewandowski
8 : Andrea Pirlo
9 : Neymar Da Silva Santos Junior
10 : Gareth Bale


Cette news Bayern Munich t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

1 commentaire pour “Les-transferts vous présente son top 10 et son lauréat pour le Ballon d’Or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable