Le PSG s’active sur le dossier Menez

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

A la recherche d’un milieu offensif droit pour la saison prochaine, la formation du Paris Saint-Germain aurait toujours dans le viseur Dimitry Payet. Mais cette piste pourrait s’avérer compliquée à finaliser puisque les dirigeants stéphanois s’enflamment concernant l’indemnité de transfert en réclamant 14 millions d’euros. Estimé à 8 millions d’euros l’hiver dernier, les Verts ont décidé de revoir leurs prétentions à la hausse suite à l’intérêt de Lille et de Liverpool.

Du coup, le club de la Capitale devrait se pencher sur d’autres pistes comme Romain Hamouma ou encore le sochalien, Marvin Martin. Néanmoins avec la probable arrivée des investisseurs qataris, les dirigeants du PSG travailleraient également sur une piste de tout premier plan. En effet selon le site Mercato365, le nom de Jérémy Menez reviendrait avec insistance du côté du Parc des Princes.

En conflit avec son entraineur, l’international tricolore souhaite quitter l’AS Roma pour se trouver un club qui lui donne du temps de jeu. Liverpool, Arsenal, Seville, Valence et surtout Naples seraient sur les rangs pour accueillir l’ancien monégasque dont la valeur est estimé à 15 millions d’euros soit un million de plus que Dimitry Payet.

Affaire à suivre…


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

10 commentaires sur “Le PSG s’active sur le dossier Menez

  1. Nan mais il pourront viser plus haut quoi , Paris sera un grand club avec l’arrivée des qataris , on aura enfin un club sur la scène européenne et quoi de mieux que Paris

  2. paris peut acheter toute les joueurs du monde c’est une équipe a faire régraisser les joueurs ils viendrons que pour l’argent

  3. Les joueurs ,le psg ne les interressent pas ,plutot les boites de nuit parisienne.Quand ils arrivent à paris ils ne font plus rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.