Labrune veut s’offrir André Villas-Boas

Il y a de cela deux jours, José Anigo affirmait que le président de l’Olympique de Marseille avait arrêté son choix, quant au futur entraîneur du club.

Le président a choisi son entraîneur. Le club officialisera la venue de l’entraîneur à la fin du championnat. Ce que je peux vous annoncer, ça c’est sûr, c’est que moi j’arrêterai.

Mais les choses ne sont pas aussi simples que cela. En effet, Vincent Labrune se serait décidé. Pour lui, l’homme de la situation est portugais, et se nomme André Villas-Boas. Seulement, pour s’offrir les services d’un entraîneur de cette envergure, il va falloir mettre la main à la poche. Et toute la question est de savoir si l’OM en aura les moyens.

Car lorsqu’il exerçait à Tottenham, il y a encore trois mois, AVB percevait un salaire de trois millions d’euros par an. On n’imagine mal les dirigeants marseillais, malgré un effort financier probable de Magarita Louis-Dreyfus, être en mesure de s’aligner avec une telle somme. D’ailleurs, un membre du staff olympien confirmait cette hypothèse dans les colonnes de L’Equipe, ce matin.

Il y a vraiment quelqu’un qui lui plaît, mais, financièrement, Labrune pense qu’il n’y arrivera pas.

La direction du club phocéen pourrait se rabattre sur la piste Luciano Spaletti, tout récemment débarqué du Zénith Saint-Pétrsbourg, en cas d’échec dans ce dossier.


Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable