JMA parle de Gomis, Bastos, Cris et Lloris

Malgré les départs de Pied, Kallstrom et Cissokho, l’Olympique Lyonnais cherche encore à se séparer de quelques joueurs et si des éléments tels que Lisandro Lopez ont été annoncé intransférable, ce n’est pas tout à fait le cas de Bafétimbi Gomis, Hugo Lloris, Michel Bastos et surtout Cris. Jean-Michel Aulas a d’ailleurs fait le point sur ces quatre dossiers dans le journal Le Progrès.

En ce qui concerne l’international français, le président des Gones a indiqué qu’il y a : « des offres pour Gomis. Des représentants anglais étaient vendredi à Annecy. Je sais que Rémi ne serait pas enchanté de le perdre, mais il y a des questions économiques, et l’on a des joueurs dans ce registre avec Lisandro, Briand, Lacazette et le jeune Benzia qui frappe à la porte. »

La situation est quasi identique pour le défenseur Cris puisqu’il ne serait plus autant désiré par le président rhodanien : « Il a une longue histoire avec nous, mais Rémi l’a prévenu de la concurrence à venir. Il n’a pas été sensible tout de suite à une belle offre venue d’Arabie Saoudite, après c’était trop tard. On a souhaité faire venir Bisevac, Lovren est de retour, Koné est le troisième. On a aussi Umtiti et donc cinq défenseurs centraux. S’il souhaite être libre pour négocier un autre contrat ailleurs, on trouvera une solution, mais on ne versera pas de sommes importantes pour le faire partir. Cris est l’un de ceux qui a été le mieux payé sur la durée à l’Olympique Lyonnais, le respect c’est dans les deux sens. »

Jean Michel Aulas est rapidement revenu sur le cas d’Hugo Lloris et s’il ne souhaite pas son départ, ce dernier ne peut pas garantir qu’il va rester : « Concernant Hugo Lloris, j’ai encore eu un appel d’un agent ce samedi matin confirmant l’intérêt de Tottenham. Je ne mettrai pas ma tête à couper qu’il sera ici le 4 septembre, même si je l’espère. S’il doit partir, on sera paré avec Rémy Vercoutre et Anthony Lopes. »

Pour finir, l’OL aurait une nouvelle offre pour son milieu offensif brésilien, Bastos. « Il y a eu une première offre, retirée ensuite, puis la demande d’un prêt avec option d’achat. On en est là aujourd’hui, il a un bon de sortie. S’il reste, ce n’est pas un drame, c’est même un plus pour nous car il a du talent, mais on l’a aussi acheté très cher à Lille. On est resté sur les mêmes bases pour son transfert. C’est neuf millions, avec bonus  » a-t-il confié.


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable