Il faut les foutre dehors (billet d’humeur)

Non non, rassurez-vous, nous n’avons pas subitement décidé de partager les idées du Front National.

Comme vous le savez peut-être, le championnat de France de Ligue 1 a encore été, ce week-end, le théâtre d’affrontements entre pseudo-supporters. Une bagarre a éclaté entre niçois et stéphanois, alors que la rencontre n’avait pas encore débuté. Des comportements stupides de personnes qui le sont tout autant, et qui ont la fâcheuse tendance à se multiplier ces dernières années. Le gouvernement et la LFP semblent enfin s’intéresser au problème. Peu importe pour quelles raisons (certainement plus pour ne pas être à la risée de l’Europe lors de l’Euro 2016 que pour régler un véritable problème, auquel cas il aurait réagi plus tôt), il était temps.

Dans cet article, le terme « supporter«  sera utilisé à mauvais escient. Il servira à désigner ces personnes qui viennent dans les stades uniquement pour « casser de l’adversaire », ou tout autre brillante idée venue de ces éminents esprits.

Des exemples bien trop nombreux

29 avril 2012 : des supporters parisiens et lillois se bagarrent à la Supporters2terrasse d’un bar, à Lille. L’événement a lieu l’après-midi précédant le match. On se lance des verres et des chaises en pleine face.

13 mai 2013 : les supporters parisiens fêtent le le titre de champion de France obtenu par le PSG. Il n’y a pas d’adversaire, que des parisiens. Au final : on a jeté des fumigènes, brisé des vitrines, dévalisé des magasins, on s’est battu contre les CRS… 32 blessés sont à déplorer. Les joueurs du PSG devaient s’adresser à leurs supporters, ils n’auront pas pu resté plus de cinq minutes sur le podium qui leur était réservé.

18 mai 2013 : des supporters lyonnais et marseillais se croisent sur une aire d’autoroute. Ils ne trouvent rien de plus intelligent que de se foutre sur la gueule. Après tout ça passe le temps, et quand on ne fait rien on tourne en rond, alors autant mettre son temps à profit.

10 novembre 2013 : Saint-Etienne – Lyon. On connaît le derby comme étant très chaud. Seulement cette fois-ci : pas de supporters lyonnais, ils ont été interdits de déplacement. Et pourtant, les supporters stéphanois parviennent à eux seuls à « foutre la merde », envahissant le terrain et jetant des projectiles sur les joueurs. Chapeau.

24 novembre 2013 (hier) : le supporter a un profond amour pour l’athlétisme, et notamment pour les lancers de disque, de poids, de marteau, de javelot… Aussi, lorsqu’il va voir un match le week-end, il essaie de reproduire les gestes des athlètes. Seulement, il n’a à sa disposition que fumigènes, bouteilles ou fauteuils de stade. Alors il les lance, comme ce fut le cas avant le coup d’envoi de Nice –  Saint-Etienne.

Cela fait des années que la pratique existe, et est connue de tous. Certains supporters se donnent rendez-vous après les matches pour aller se castagner. Ces bagarres ont parfois lieu en pleine rue, pour la plus grande sécurité des riverains. A chaque fois, plusieurs personnes sont blessées. Mais bon, tout le monde s’en fout.

Les présidents eux, montrent l’exemple

Heureusement, les présidents des clubs de Ligue 1 savent se montrer Aulasresponsables, dignes de leurs fonctions, et sont là pour calmer le jeu. On pense notamment à notre très cher Jean-Michel Aulas, qui un soir de défaite lors d’un derby, déclare : « Nous avons perdu contre Saint-Étienne pour la première fois depuis seize ans. Nous jouons en Ligue des Champions, alors que les Stéphanois, eux, ils la jouent sur la Playstation« .

C’est également le cas de son homologue stéphanois, à l’issue de la quatorzième journée de Ligue 1, qui a eu lieu ce week-end. Plutôt que de condamner les actes commis par certains « supporters » des Verts, Roland Romeyer préfère retourner en enfance, et adopter l’attitude qu’était la sienne alors qu’il fréquentait les bacs à sable : c’est pas moi c’est lui qui a commencé.

Pour preuve : « Je suis triste d’avoir vu ce spectacle. Il y a eu des affrontements, mais il y a eu un comité d’accueil déplorable pour nos supporters avec des jets de pierres sur le car« . C’aurait été tellement intelligent de reconnaître que ces quelques stupides personnes, même si elles prétendent supporter l’ASSE, étaient totalement dans le tort… Trop certainement.

Dans une toute autre mesure, les sous-entendus racistes de Vicente Del Bosque ne sont pas mal non plus. Del Bosque est toujours sélectionneur de l’Espagne.

Mais qu’est-ce qu’on attend pour sévir?

Aujourd’hui, le président le Ligue de Football Professionnel, Frédéric ThiriezThiriez, a menacé de suspendre les déplacements de supporters. On avouera qu’avec sa grosse moustaches, ses petites lunettes et ses déclarations choc, le mec fait bien marrer. Mais tout de même, il soulève là un problème grave, et pour cela mérite notre attention. Est-ce que pour autant sa proposition est la bonne? Personnellement je ne pense pas. Mais il s’agit certainement plus de jeter un pavé dans la mare, afin que les dirigeants de notre Etat ne se penchent sur le problème.

Evidemment suite à un tel appel du pied, il aurait été impensable que « l’homme omniprésent du gouvernement », Mr Manuel Valls, ne réagisse. Il reprend cette idée d’interdiction de déplacement, et vient y ajouter celle des interdictions de stade. Valls c’est pas un marrant. En plus, il sourit jamais. Comme je le disais précédemment, mais ça n’est que mon humble avis, la première idée n’est pas bonne. Tous les supporters, qui pour l’immense majorité sont tout à fait corrects et savent parfaitement se tenir, trinqueraient pour une poignée de casseurs. Des personnes qui croient aimer le foot, alors qu’ils ne vivent que pour la baston qu’ils vont provoquer après le match.

Par contre les interdictions de stade, quelqu’un aurait du prévenir le Ministre de l’Intérieur : ça existe déjà. Le seul souci c’est que, même si la mesure existe, elle n’est quasiment jamais appliquée dans notre pays. Notamment à cause d’un processus juridique trop compliqué : seul l’Etat est habilité à interdire une personne de stade. Pourquoi ne suit-on pas l’exemple de nos voisins outre-Manche? Alors que les hooligans avaient fleuri comme les pissenlits dans mon jardin, au sein du royaume britannique, l’Etat anglais a su mener une lutte adaptée pour les vaincre.

En Angleterre, les clubs ont le droit d’interdire à leurs propres supporters de se rendre au stade, s’ils se montrent coupables d’actes violents. Certains sont d’ailleurs bannis à vie de leur stade favori. Qu’est-ce qu’on attend pour faire la même chose? Ca en calmerait certainement une paire, d’imbéciles, de regarder leur club à la télé jusqu’à la fin de leur jour. S’ils veulent continuer être cons, ils pourront toujours chercher la merde à leurs parents, ou lancer des fumigènes dans leur salle de bain. Au moins, ils n'emmerderont plus les VRAIS amoureux du football.

A l’aube de l’Euro 2016, il est grand temps que la France fasse le ménage dans ses stades, et voici une des solutions envisageables. Car si les clubs obtiennent le droit d’interdire l’accès à leur stade, nul doute qu’ils en useront. En effet, cette minorité de supporters violents ternit l’image du club qu’il supporte. A partir de ce moment là, le club a tout intérêt à leur interdire de fréquenter son enceinte.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

1 commentaire pour “Il faut les foutre dehors (billet d’humeur)

  1. 10 novembre 2013 : Saint-Etienne – Lyon. On connaît le derby comme étant très chaud. Seulement cette fois-ci : pas de supporters lyonnais, ils ont été interdits de déplacement. Et pourtant, les supporters stéphanois parviennent à eux seuls à « foutre la merde », envahissant le terrain et jetant des projectiles sur les joueurs. Chapeau.
    je ne suis pas supporter stéphanois mais quand je lis les conneries et surtout les fausse vérités je me dois de réagir.
    si un abruti de lyonnais n’était pas venu nargué le cop stéphanois , si de joueurs de luis ne chambrer pas les supporter si un entraineur adjoint n’avait fanfaronner dans le couloir rien ne serait arriver au stade ce soir la.
    je n’excuse en aucun cas les jets de sièges de dimanche mais merci d’être impartial dans vos analyse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable