Girard, une défaite inquiétante

New Customers Only | Commercial content | 21+

C’est une défaite inquiétante, René Girard était trés déçu du resultat face à une équipe de Nancy qui une fois de plus est resté dans sa moitié de terrain pour profiter des contres. Intérrogé à l’issue de la rencontre, l’entraineur héraultais s’est déclaré frustré du comportement de l’arbitre.

«On est passés à côté de notre première période. Il y a longtemps que nous n’avions pas joué une mi-temps comme cela. On peut marquer rapidement. A l’inverse, Nancy se procure deux occasions et les met deux fois au fond des filets. Il n’y pas grand chose à dire après ce jour sans. On est tombés sur une équipe qui était venue pour défendre. Après son premier but, inscrit très tôt, elle a été confortée dans sa stratégie. Comme nous avons été fébriles et approximatifs dans le jeu, on ne pouvait pas espérer mieux, même si nous avons poussé en seconde période. C’est un petit rappel à l’ordre. Quand on est à 80%, on ne peut pas s’en sortir. Par moments, il faut le toucher du doigt pour se rendre compte des choses. J’ai demandé à monsieur l’arbitre de regarder l’heure. Il m’a répondu que j’avait dit la même chose à M. Lannoy (arbitre de Montpellier-Caen NDLR). Il m’a dit d’arrêter de les emmerder. Ces gens-là ont besoin de se regarder en face. Comme ils communiquent entre eux, j’espère qu’il n’y a pas un contrat sur ma tête. Mon cas n’est pas très important. La défaite et la blessure d’Emir sont plus inquiétants».


Cette news Montpellier HSC t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe