La fuite des Français evrs l’étranger, Deschamps à son explication

Emmanuel Rivière, Rémy Cabella, Benjamin Stambouli, Bafétimbi Gomis, Mathieu Valbuena, mais aussi Benoît Trémoulinas… tous ont rejoint l’étranger durant l’intersaison. Une véritable fuite, si ce n’est de cerveaux, au moins de joueurs français. A tel point que l’on peut parler de véritable phénomène.

Le sélectionneur national, Didier Deschamps, a son explication quant à celui-ci. Pour lui, les clubs français disposent de peu de moyens, et les nouvelles exigences financières auxquelles ils sont soumis creusent un peu plus l’écart avec les clubs étrangers.

Il y a des championnats et des clubs qui sont beaucoup plus riches que les clubs français. Mais ce n’est pas nouveau. Que ce fossé soit encore plus important, c’est la réalité aujourd’hui. Après, il y a la réalité économique. Vous regardez les droits TV, les budgets des clubs, la situation des clubs français, avec les nouvelles impositions… Voilà, il y a une réalité. Nous, nous avons la DNCG aussi. Le gendarme, comme vous l’appelez… il est là. C’est bien qu’il soit là aussi, mais c’est très cadré. Donc les clubs aujourd’hui sont soumis à des exigences financières, en ayant moins de moyens, qui sont bien inférieures à beaucoup de clubs étrangers.

Hier déjà, en nous appuyant sur les montants investis par les clubs des différents championnats européens (1,03 milliards pour l’Angleterre, 134 millions pour la France, par exemple…), nous nous alarmions de la situation économique des clubs français.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable