FBK et Tremoulinas, seuls partants à Bordeaux?

New Customers Only | Commercial content | 21+

Depuis plusieurs semaines, le jeu de Bordeaux se dégrade. Le niveau des bordelais a d’ailleurs énervé un de leur ancien pensionnaire qui a qualifié l’équipe d’ennuyante. Reste à savoir maintenant d’où vient le problème. Est-ce un soucis de motivation ou est-ce un manque de talent? Au vue des derniers mercato du club, on peut penser que la première solution et la meilleure.

En effet, depuis plusieurs mercato, les bordelais ne se montrent guère actifs et Jean-Louis Triaud ne cesse de clamer qu’il ne peut recruter et qu’il faut faire des économies. Un manque d’ambition qui agace plusieurs joueurs, comme Ludovic Obraniak. Ses récentes déclarations n’ont d’ailleurs pas plu à Jean-Louis Triaud qui a peut-être trouvé le moyen de régler ce soucis.

« Si des joueurs veulent partir, pas de problème, je résilie leur contrat dans la minute. Mais je ne suis pas sûr qu’il y en ait beaucoup qui viennent frapper à ma porte. Tant qu’il n’y a pas de propositions qui le séduit, jamais un joueur ne demandera à s’en aller. Il faut déjà que nos joueurs soient solilicités, et pour le moment, il y’a rien, aucune offre, aucun contact pour personne. Comme on n’a pas ni Ronaldo, ni Messi, on n’a pas l’embarras du choix  » a-t-il expliqué au Parisien.

Néanmoins, si aucun joueur n’est courtisé, deux membres de l’effectif pourrait quand même demander à partir. Il s’agit de Benoit Tremoulinas et Fahid Ben Khalfallah. Le latéral gauche a d’ailleurs confirmé qu’il était peut-être « le moment de partir » pour lui. Ce dernier ne compte, toutefois, pas partir sans rendre la confiance que lui a donné le club au scapulaire : « Mais Bordeaux reste mon club de coeur, celui de ma formation et des titres, et si je venais à partir, jamais je ne partirais libre. Soit je prolonge, soit je pars mais, je le répète, je ne partirai jamais libre ! »

En ce qui concerne l’ancien valenciennois, son départ est certainement une évidence quand on voit que son parcours a Bordeaux n’a jamais été tout rose. Un sentiment qu’il a d’ailleurs partagé dans les colonnes de Sud-Ouest : « Je n’ai pas eu le temps de jeu que j’espérais. Je me suis blessé en début de saison alors que j’étais en forme. Ma blessure a duré deux mois, c’était une période difficile. Mes performances en championnat sont plutôt bonnes. J’ai fait quatre passes décisives en championnat. J’ai été performant sur certaines rencontres, d’autres où je suis passé à côté. Nous ferons un point en fin de saison avec les dirigeants. Pour moi, le plus important est le collectif. Si nous gagnons la Coupe de France, l’objectif sera rempli. »


Cette news FC Girondins de Bordeaux t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe