Danic et Mvuemba partis pour rester

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Les deux joueurs de l’Olympique Lyonnais ne sont plus vraiment en odeur de sainteté, côté rhodanien. Cumulant cinq titularisations à eux deux, depuis le début de saison, ils ne font absolument pas partie des plans de leur entraîneur, Rémi Garde. Et pourtant, s’ils ont un temps été annoncés sur le départ, il se pourrait bien qu’aucun d’entre eux ne quitte les Gones cet hiver.

Gaël Danic exprimait récemment son ras-le-bol et son incompréhension face à sa situation actuelle, déclarant vouloir quitter le club. Aujourd’hui, le joueur tient un tout autre discours, dans les colonnes du Progrès.

Je vais finir la saison à Lyon. Premièrement, le club ne m’a pas demandé de partir, deuxièmement, si j’ai bien eu quelques contacts, ces clubs ne se sont pas rapprochés de l’OL. J’en déduis qu’il n’y a rien de sérieux. Lens? Oui, et de mon côté, j’étais prêt à des concessions financières pour un prêt de quatre mois, mais les deux clubs ont discuté, et je n’ai pas eu de retour depuis. Donc, dans ma tête, c’est clair, je ne pars pas.

Même son cloche du côté d’Arnold Mvuemba, qui n’entend pas partir d’ici la fin du mercato hivernal. Lui aussi s’est confié au Progrès.

C’est au coach de gérer les temps de jeu des uns et des autres, mais c’est vrai qu’il y a un bon groupe et on a pu s’en apercevoir sur cette prestation. Je suis toujours là, vous me voyez dans l’effectif, vous me voyez à l’entraînement tous les jours, c’est bien pour moi, je rejoue, il n’y a pas de problème.

 


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.