Al-Khelaïfi veut changer les règles du fair-play financier

Comme nous vous le disions un peu plus tôt dans la matinée, l’échec du PSG dans le dossier di Maria n’aurait rien à voir avec le fair-play financier. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le président du club de la capitale, Nasser Al-Khelaïfi.

Toutefois, et c’est tout de même plus que légèrement contradictoire, cela ne l'empêche pas de vouloir modifier les règles de cette nouvelle règle, instaurée par l’UEFA. Comme il l’a fait savoir, au cours d’un entretien accordé au journal Le Parisien.

Je ne sais pas si Michel Platini veut tuer le football français, mais le fair-play financier n’est pas juste. Il est même difficile de le comprendreLes grands clubs restent grands et les petits restent les petits. On respecte ces règles, mais on souhaite discuter avec l’UEFA en octobre pour essayer de les faire changer. Sinon les investisseurs n’iront plus dans le foot, ils iront dans d’autres sports comme la Formule 1.

On n’imagine pourtant très mal Michel Platini se plier au bon vouloir de l’investisseur qatari.


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable