3 scénarios pour le retour de l’OL en Ligue des Champions

Cela faisait 3 ans que Jean-Michel Aulas attendait de voir ses protégés évoluer en Ligue des Champions. Ce soir, la campagne européenne du club commence plutôt tranquillement. Mais jusqu’à où ?

1/ Le scénario attendu

Tombés dans un groupe plutôt sympa avec Genk, Valence et le Zénith Saint-Pétersbourg, Lyon devrait lutter jusqu’à la 6ème journée.

Valence semble le mieux armé pour terminer en tête du groupe alors que l’OL et le Zénith devraient se battre pour la place qualificative restante.

Arrivés en huitième de finale de Ligue des Champions, les Lyonnais sont éliminés par une grosse écurie européenne.

Ce qui fera tweeter Jean-Michel Aulas : « Certaines équipes sont trop riches, nous nous sommes battus avec nos petis moyens. #Crise »

Lyon 2

2/ Le scénario cauchemar

Battus dès la 1ère journée face à la modeste équipe de Genk, Lyon entre dans une spirale de défaites.

Humiliés 5-0 face à Valence, les Lyonnais terminent derniers de leur groupe et ne se qualifient même pas pour les 1/16èmes de finale d’Europa League.

Obligé de vendre Alexandre Lacazette au mercato d’hiver Lyon ne s’en sort plus et n’accroche pas de place européenne. Accident industriel.

Ce qui inspire ce tweet de Jean-Michel Aulas : « L’année prochaine, l’@OL évoluera en Première Division autrichienne. La #Ligue1, c’est de la daube ! #BonVent #Jem’enVaisCommeUnPrince »

OL 2

3/ Le scénario magique

Galvanisés comme jamais, les Lyonnais explosent Genk à l’extérieur avec notamment un triplé de Beauvue.

Sentant le vent aller dans son dos, l’OL enchaine les bonnes prestations sur la scène européenne et termine 1er de son groupe.

Lyon prend le Real Madrid en huitièmes de finale. Pas de problèmes, le club se rappelle qu’à ses grandes heures, c’est le Real qui tremblait. La Maison Blanche est éliminée.

Jean-Michel Aulas se fait tatouer les initiales de Mapou Yanga-Mbiwa suite à sa prestation face à Cristiano Ronaldo.

L’OL tape Séville en quart de finale et affronte le Barça en demi-finale. Messi et Neymar blessés, Lyon s’en sort et atteint la finale.

Malheureusement le Bayern est trop fort ce soir là. Jean-Michel lâche tout de même un tweet mémorable :

« Alors qu’est-ce qu’il dit #Nasser avec ses millions? L’@OL en finale avec Morel dans l’effectif! Et ouais mon gars, c’est qui le boss maintenant? #PSGRageux #JeT’apprendraiUnJour #HélicoBite »

Jean Michel Aulas (president lyon)


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe