Le R.Madrid va vendre beaucoup

En vue de la saison prochaine et en cas de saison sans titre de Liga, la formation du Real Madrid pourrait vivre un été agîté surtout dans le sens des départs. Selon le quotidien Sport, pas moins de huit joueurs pourraient faire leurs valises dont deux français.

Les victimes de cette grande lessive seraient Jerzy Dudek, Pedro Leon, Sergio Canales, Ezequiel Garay, Fernando Gago, Lassana Diarra et Karim Benzema.


Cette news Real Madrid t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

5 commentaires sur “Le R.Madrid va vendre beaucoup

  1. Mais tu dis des conneries Benzema ne va pas partir , déja tu as 3 doublé en trois matches consécutifs A l’honneur, Karim Benzema évidemment. L’attaquant du Real, auteur de son troisième doublé consécutif, devient un pion essentiel dans l’équipe de Mourinho.(Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non, ce week-end)
    Ce n’est pas vieux, et pourtant il semble loin le temps où José Mourinho semblait condamner Karim Benzema, à qui il n’offrait que des miettes, à quitter Madrid. Mais la longue indisponibilité de Higuain, opéré en début d’année d’une hernie discale, a fini par avoir des effets bénéfiques sur la carrière du Français en Castille. Auteur de son troisième doublé consécutif en Liga ce week-end, deux réalisations qui ont permis au Real de disposer du promu Alicante (2-0), l’ancien Lyonnais est le meilleur marqueur des Merengue en 2011 (10 buts). La concurrence avec Adebayor, recruté au mercato, semble lui avoir donné des ailes.

    Si bien qu’à Madrid la tendance a changé. « Benzebut » est désormais réclamé par les supporters et Mourinho, si dur parfois avec son attaquant, risque d’avoir du mal à s’en passer s’il continue sur cette lancée. Ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour l’Olympique Lyonnais qui avait déjà payé cher l’entrée en jeu de son ancien protégé à Gerland lors du match aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions. Buteur dans le Rhône, Benzema sera pour la défense lyonnaise un poison à surveiller de très près mercredi soir à Santiago-Bernabeu. En plus j’en suis sûr , il va en mettre 2 ou trois ce soir c’est sûr Benzema c’est une star et de deux il ne va pas partir.

  2. Karim Benzema a réalisé son troisième doublé consécutif en Liga
    Karim Benzema a marqué un nouveau doublé pour donner la victoire au Real (2-0) qui permet aux siens de revenir à 5 points du Barça, accroché à Séville (1-1) le jour de l’au revoir à Luis Fabiano. Valence s’est effondré à Saragosse.

    Notre correspondant à Madrid

    Ce qu’il faut retenir :
    A quatre jours du retour des 8es de finale de la Ligue des Champions face à son ancien club, Lyon, Karim Benzema a encore marqué les esprits en inscrivant son troisième doublé consécutif en Liga, donnant la victoire au Real Madrid face à Hercules. Le match en lui-même fut sans doute l’un des plus insipides de la saison des Merengue. Hercules était venu pour se promener sur la pelouse du Bernabeu, et le Real devait compter sur son buteur tricolore pour animer un peu les ardeurs du public. Arbeloa et Granero furent les meilleurs appuis du Français, tandis que le reste de l’équipe, dont Ozil, se contenta de faire tourner le ballon. Casillas dut même sauver les meubles sur les deux uniques incursions des hommes d’Alicante dans le camp adverse. Deux actions qui se terminaient par autant de tirs cadrés. Mais «San Iker» veillait une fois de plus et permettait à son équipe de reprendre le rythme de match qu’elle voulait imposer. «Mou» pouvait finalement se féliciter d’avoir réalisé une très bonne opération. Au-delà de la réussite de son buteur, il a pu faire tourner son équipe, laissant Pepe et Xabi Alonso au repos, tandis qu’Ozil et Di Maria auront couru un bon footing de décrassage. Khedira, remis de sa blessure, a même pu jouer une demi-heure. Enfin, l’écart avec le Barça s’est réduit à 5 points après le nul des Catalans à Séville. Au terme d’un match sensationnel, le Barça et Séville se sont séparé dos à dos (1-1). Un but de Bojan en première période sur une passe de Dani Alves, lui-même démarqué par une passe géniale d’Iniesta (30e, 0-1), et un autre de Navas, servi par Negredo qui repoussait Alves et trompait Valdes pour trouver son compère international (49e, 1-1) ont ravi le public local. Les deux équipes tentaient par tous les moyens de remporter la victoire et chaque défense a dû sauver le but sur sa ligne. Le nul n’est que justice même s’il ne fait pas vraiment les affaires de Barcelone qui se déplacera à Villarreal dans deux semaines, puis au Bernabeu le 16 avril.

    «L’autre Liga» a vu ses deux leaders tomber de haut ce week-end. Valence, dans un premier temps, a montré qu’il ne s’était pas remis de son élimination en Ligue des Champions et s’est laissé malmener par Saragosse (4-0) sans vraiment lutter. Villarreal a ensuite laissé échapper deux points dans les derniers instants de jeu face à Gijon (1-1). Le sous-marin jaune peut d’ailleurs s’estimer heureux d’être arrivé jusqu’à la 92e minute avec l’avantage au tableau d’affichage (1-0). Depuis le but de Rossi de la tête sur une erreur de Cuellar (29e, 1-0), Gijon dominait la rencontre et menaçait sérieusement le succès des hommes de Garrido. Pourtant réduits à neuf pour les dernières minutes de jeu, les Asturiens obtenaient un pénalty très discutable à quelques instants du coup de sifflet final. Diego Castro le transformait sans se faire prier. Si l’Atlético poursuit son chemin de croix, la bonne surprise est venue du fond du classement où Malaga est allé chercher une victoire capitale à San Sebastian, prouvant qu’il n’était pas encore en deuxième division.

    Le top :
    Le nouveau Karim Benzema est bel et bien là ! L’ex-Lyonnais vient d’inscrire son troisième doublé consécutif en Liga et pointe comme deuxième meilleur buteur des matches retour avec huit réalisations, soit une de moins que Messi. Actif, agressif, incisif, et même défensif, les qualités du jeu du nouveau Benzema sont innombrables. Le Tricolore peut aussi et surtout profiter de la présence d’Adebayor en pointe pour apporter ses qualités au jeu merengue. Sur le flanc gauche, droit, dans l’axe derrière Adebayor, à ses côtés ou à ceux d’Ozil ou Di Maria, il se déplace dans toues les zones de l’attaque et donne des solutions à ses partenaires, quand il ne va pas provoquer comme sur le deuxième but inscrit samedi. Après avoir débordé sur le côté gauche, il est allé au contact de la défense pour passer en un contre un Juanra. Il a marqué ensuite en surprenant le gardien Catalayud d’un tir alors que tout le monde attendait un centre. Cette nouvelle configuration se rapproche finalement plus de celle de Lyon, lorsqu’il jouait avec Fred. Mais le retour de CR7 cette semaine pourrait changer encore les choses, même si l’important pour Karim Benzema est sans doute d’avoir probablement gagné sa place pour jouer mercredi.

    Le flop :
    Valence a connu sa pire défaite de la saison face à Saragosse ce week-end. Les hommes d’Unaï Emery avaient probablement la tête encore en Allemagne et à l’élimination en Ligue des Champions par Shalke 04. Absents face à Saragosse, ils n’ont offert aucune résistance et ont laissé l’équipe de Javier Aguirre s’éloigner des places de relégables. Le débat autour de l’avenir d’Unaï Emery est relancé de plus bel et l’avenir du technicien «murciano» à la tête du club Che semble très compromis, même s’il est probable qu’il termine la saison, sauf répétition de ce genre de résultat. Au club depuis trois saisons, Emery a tout de même qualifié le club en Ligue des Champions dès la première saison, après une crise sportive marquée par la gestion désastreuse de Ronald Koeman et au milieu d’une période trouble du club qui a vu passer la bagatelle de cinq présidents ! La crise financière n’aidant pas non plus, il faudra retenir que Valence est resté le leader de l’autre Liga, où ne jouent ni le Real ni le Barça, et ce malgré les départs de joueurs comme Villa, Silva ou Marchena. En attendant, il va falloir vite réagir.

    C’est dit !
    «J’espère que le Barça va perdre dimanche» lançait Karim Benzema à l’issue de la rencontre face à Hercules. On vous le dit, un Benzema nouveau !

    Les news des Franceses :
    Karim Benzema, de nouveau décisif est en train de gagner sa place pour le reste de la saison et peut-être même pour les prochaines. Une bonne nouvelle pour le Lyonnais qui a su s’adapter aux exigences de Mourinho. Lass Diarra a joué toute la rencontre mais sa performance n’a pas vraiment rassuré le technicien portugais. Il est probable que Khedira retrouvera sa place face à Lyon, sauf si Mourinho a su apprécier l’apport de Granero. En face, Olivier Thomert et Noé Pamarot n’ont pas pu faire grand-chose face à Benzema. David Trezeguet leur a manqué. A Barcelone, Eric Abidal était associé à Piqué en défense centrale, et a réalisé une défense incroyable de la tête qui fait ce lundi le tour de l’Espagne. Antoine Griezmann a souffert avec toute son équipe lors de la défaite de la Real à domicile face à Malaga. Sofiane Feghouli a joué un peu plus d’une heure pour participer au nul entre Almeria et l’Atlético.
    Auteur de 7 buts en trois semaines (contre Malaga 7-0, à Santander 3-1 et à domicile face à l’Hercules Alicante 2-0), Karim Benzema est prêt pour affronter Lyon en 8e de finale retour de la Ligue des Champions, mercredi.

    « Je veux marquer contre Lyon, assure l’ancien pensionnaire de l’OL. Je me sens beaucoup mieux qu’avant. Je suis convaincu que nous allons battre Lyon. »

    Indispensable au Real Madrid après des débuts difficiles, subissant même les railleries de José Mourinho, il remercie aujourd’hui le technicien pour ses coups de bâton: « Grâce à Mourinho je veux marquer plus et courir plus ». Libéré depuis le début d’année 2011, Karim Benzema a inscrit samedi soir face à Hércules son troisième doublé consécutif en Liga (cf vidéo), portant ainsi son total en championnat à 9 buts, soit 19 réalisations, toutes compétitions confondues, depuis le début de saison.

    Interrogé en zone mixte à l’issue de ce succès qui ramène provisoirement son équipe à quatre longueurs du FC Barcelone, le numéro neuf madrilène espère voir le leader tomber ce dimanche du côté de Séville : « Je vais regarder le match du Barça et j’espère qu’ils vont perdre. Le championnat n’est pas terminé, nous voulons le gagner », a-t-il souhaité.

    S’il n’a pas oublié de remercier de nouveau Jose Mourinho, « l’homme qui a changé (sa) mentalité », Benzema se tourne désormais vers le prochain rendez-vous du Real Madrid, à savoir la réception ce mercredi de l’OL en Ligue des Champions : « Je veux marquer contre Lyon. Je me sens beaucoup mieux qu’avant et je suis persuadé que nous allons les gagner et nous qualifier », a-t-il conclu.

    Remplaçant au match aller à Gerland, Benzema devrait cette fois bien débuter la rencontre face à son ancien club du côté de Bernabéu.Karim Benzema a offert samedi la victoire au Real Madrid face à Hercules Alicante 2-0 grâce à son troisième doublé en trois matches de championnat.

    L’ancien Lyonnais a marqué une première fois à la 24e minute avant de doubler la mise au retour des vestiaires au terme d’un effort solitaire.

    Le Français, en forme étincelante, porte son total de buts inscrits cette saison à neuf, dont sept marqués au cours du dernier mois écoulé.

    Avec 70 points, les hommes de José Mourinho reviennent à quatre longueurs du FC Barcelone qui se déplace dimanche en Andalousie pour affronter le FC Séville.

    La victoire permet aux Madrilènes de préparer au mieux la réception de Lyon mercredi en huitième de finale retour Ligue des champions. A l’aller, le Real était revenu de Gerland avec le bénéfice d’un match nul 1-1 grâce à un but de Benzema.Depuis le début de la saison, le français Karim Benzema peine à s’imposer. Même la blessure d’Higuain ne lui à pas permit de s’épanouir, et Mourinho a même souhaité lui mettre la pression en recrutant un autre buteur, Emmanuel Adebayor. Mais ces derniers temps, « Benz » trouve le chemin des filets, et semble en confiance, a-t-on enfin retrouvé le vrai Benzema ?

    José Mourinho n’a jamais accordé une totale confiance au français, comme en est la preuve avec le recrutement d’Adebayor au mois de janvier. Alors même si le portugais justifiais ce transfert pour mettre une pression sur Benzema, le togolais est sans aucun doute une menace pour le poste de titulaire. Mais depuis le mois de janvier et le recrutement d’Adebayor, Benzema retrouve bizarrement le chemin des filets, alors est-ce un coup gagnant de la part des dirigeants ? Surement, comme l’a dit Mourinho, Benzema a besoin de se sentir poussé pour donner le meilleur de lui-même. Logique, pourquoi se donner à fond lorsqu’on sait que l’on est la seule alternative à ce poste…

    Des stats incroyables

    Entre le mois d’Aout et celui de Décembre, Karim Benzema n’a inscrit que six buts, dans l’ombre de Gonzalo Higuain. Mais depuis la mi-janvier, le français a marqué à sept reprises en huit matchs. Avec des buts très importants contre Majorque où il donne la victoire et le week-end dernier contre Santander où il inscrit un doublé. Il y a aussi le match à Lyon où il inscrit le but égalisateur, très important en vu de la qualification.

    Alors ces stats qui s’améliorent de jours en jours avec deux doublés dans les deux derniers matchs sont dus à une confiance qui monte en flèche. Les buts appellent les buts… Mourinho qui auparavant hochait la tête à chaque action de Benzema saute de joie désormais. Oui car Benzema n’a pas besoin de 36 occasions pour mettre un but, comme le montre le but inscrit à Gerland, quelques secondes seulement après son entrée. Benzema marque des points, et semble avoir les faveurs de Mourinho face à Adebayor, qui a tout de même marqué trois buts, mais moins inscrit dans le jeu. De plus, le togolais à raté un pénalty ce week-end contre le Racing Santander.

    Benzema vs Higuain

    Alors oui il semblerait qu’Adebayor ne soit plus une menace. Encore faudrait-il que Benzema garde la confiance et continu de marquer. Mais le principal problème au niveau de la concurrence, c’est bel et bien l’argentin Gonzalo Higuain. Et lui a clairement les faveurs du coach. Higuain est un vrai renard des surfaces. Même s’il lui arrive parfois de vendanger, il fini toujours par marquer comme en atteste ses 27 buts en championnat la saison dernière. Cette saison, il était parti sur les mêmes bases avec sep buts jusqu’en Novembre, moment de sa blessure.

    Mais avant, Mourinho ne se posait pas de question, Higuain était titulaire, et Benzema entrait en fin de match, là, il va y avoir un choix à faire au retour de l’argentin. Benzema semble enfin avoir convaincu le portugais, mais aussi le public. Et le français a aussi surement une efficacité au dessus de celle d’Higuain, qui comme dit précédemment, vendange régulièrement de belles occasions. Benzema devra continuer à faire bonne figure au retour de l’argentin, même s’il perd rapidement sa place de titulaire, il devra prouver à chaque match qu’il a les moyens de devenir un titulaire indiscutable. Mourinho ne l’écartera pas de son système du jour au lendemain, il semble enfin lancé.
    Avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable