US

Un investisseur américain s’intéresse bien à l’OM, mais…

par

Annoncé il y a quelques jours, l’OM serait bel et bien dans le viseur d’un investisseur américain, comme l’indique l’avocat Maître Thierry Granturco. Néanmoins, ce dernier n’a toujours pas de réponse du club marseillais, comme il l’a déclaré au Phocéen : « Notre client veut investir dans le football en Europe, comme il le fait aux États-Unis dans d’autres sports et très récemment dans le soccer en MLS. Aujourd’hui, il nous a mandatés afin de déterminer avec lui les cibles potentielles en Europe et nous a donné un cahier des charges. Son souhait initial est de s’implanter en Liga ou en Premier League, mais de notre côté, on voit que c’est en train de bouger à Marseille. Bien sûr, Margarita Louis-Dreyfus a récemment expliqué qu’elle ne cherchait pas à vendre le club, mais nous cherchons à savoir dans quelle mesure elle est prête à discuter face à des interlocuteurs crédibles. Nous avons donc essayé d’entrer en contact avec son avocat, dans le respect des règles qui nous interdisent de discuter avec le client d’un autre avocat en direct. Nos premières tentatives de contact officiel avec Igor Levin remontent à un mois, jusqu’à ce lundi matin, où nous avons encore formulé une demande officielle, et il ne nous a toujours pas répondu. Avant de passer à autre chose, nous tentons donc de faire passer le message en communiquant, sachant que cela finira par remonter au plus haut niveau. C’est la raison pour laquelle je vous réponds (…) Effectivement, on est obligé de conclure qu’en se comportant ainsi, le club n’est pas à vendre. On se pose peut-être trop de questions, alors que rien ne va bouger. Mais avant de faire machine arrière, on peut essayer de provoquer le destin. (…) Les grosses retombées économiques immédiates sont aujourd’hui en Angleterre, il ne faut pas se leurrer, mais beaucoup moins en Espagne. En regardant le cahier des charges, on se dit que l’OM entre parfaitement dans le cadre de ce que notre client recherche avec l’Espagne. C’est la raison pour laquelle nous l’avons convaincu de se pencher sur Marseille, même s’il ne tardera pas à se demander pourquoi il n’obtient pas de réponse de la part du club. Nous allons donc insister encore quelques jours avant de passer à autre chose.»

Interrogé par La Provence, Vincent Labrune n’a pas évoqué cet intérêt, mais confirme que le club est bien à la recherche d’un soutien financier : « Aujourd’hui, beaucoup de conditions sont réunies pour que le club soit attractif pour l’arrivée potentielle de nouveaux investisseurs. Je vais les rappeler : l’OM est propriétaire de son centre d’entraînement, n’a pas de dettes, contrairement à la majorité des clubs en Europe, son équipe est composée à la fois de jeunes talents à fort potentiel et de joueurs reconnus plus expérimentés. Cet équilibre constitue un actif important. Les relations avec les clubs de supporters ont été pacifiées et rationalisées. Je tiens d’ailleurs à les remercier à nouveau pour leur sens des responsabilités. L’environnement est plus serein. Je souhaite ardemment que cela soit le cas jusqu’à la fin de la saison car les conditions du renouveau existent. Demain se prépare aujourd’hui… »

Le vrai problème de ce dossier est certainement le pourcentage que compte acquérir cet investisseur.« Oui, absolument. Il n’est pas intéressé par une ouverture de capital. Il s’agit d’acheter un club dans son intégralité, c’est d’ailleurs peut-être ce qui pose problème  » a conclu l’avocat Maître Thierry Granturco.

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.