US

OM : Thauvin et Germain pourraient rester !

par

L’avenir de Germain et Thauvin pourraient se situer… à Marseille.

OM : Thauvin et Germain pourraient rester !
Depuis plusieurs semaines, l’avenir de Florian Thauvin à l’Olympique de Marseille semble être dicté par une possible qualification du club en Ligue des Champions ou non.
Néanmoins, selon l’agent de l’international français, Jean-Pierre Bernès, un départ de « Flotov » n’est pas encore acté.

Jouer la Champions League à Marseille, moi qui l’ai connu en tant que dirigeant, ça change une carrière, ça change une vie. C’est quelque chose de fantastique de jouer la Champions League à Marseille. Si l’OM ne la joue pas, il y aura une réflexion à mener. Mais ce n’est pas parce qu’il a dit qu’il voulait jouer la Champions League que les choses se passent comme on veut qu’elles se passent.

Si un transfert de Thauvin est donc loin d’être bouclé, c’est aussi le cas pour Valère Germain qui n’a pas l’intention d’abandonner le club phocéen.

Il y aura pas mal de dossiers à gérer cet été j’imagine. Mais moi, pour l’instant, je me sens bien ici. Après, si le coach ou les dirigeants me disent que je jouerai un peu moins, que je serai un peu moins important, peut-être qu’il faudra que j’y réfléchisse. Mais ce n’est pas le discours qu’ils m’ont tenu, notamment au mois de janvier, et c’est pour ça que je suis resté. Tant que le staff, les dirigeants me feront confiance, je serai ici.

Néanmoins, en cas d’absence de Ligue des Champions, l’OM devra se séparer de plusieurs joueurs et au moins l’un des deux en fera partie.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.