US

Rebondissement dans l’affaire Ben Arfa

par

Annoncé dans ces colonnes à l’Olympiakos voir même à Manchester United, Hatem Ben Arfa pourrait une nouvelle fois prendre tout le monde à contre-pieds. Son agent a en effet tenu à clarifier la situation de l’international français en stipulant qu’il ne serait pas prêt à accepter n’importe quoi pour partir de Marseille.

Pour couper court aux rumeurs, son agent s’en est tenu aux faits: « Tout d’abord, Hatem n’a jamais demandé à quitter l’OM. Donc cela voudrait dire que l’OM est vendeur, ce que le club n’a également jamais dit. Si un jour il y a une proposition qui tombe au club et que celle-ci est acceptée, on sera bien forcée de l’étudier, mais on en est encore loin« .

Le représentant de Ben Arfa a ensuite tenu à mettre de côté la piste Olympiakos: « Hatem ne veut pas aller à l’Olympiakos pour tripler son salaire et faire du business. Il veut jouer dans un grand club avec un projet solide, et pour cela, Marseille reste la meilleure option » avant d’utiliser le vieil adage stipulant qu’en « football tout peut aller vite ».

Il a également tenu à signaler le comportement de son joueur, intéressant en plus à chacune de ses entrées en jeu « Hatem ne dit rien, il travaille et attend sa chance. Je pense que c’est la bonne attitude et j’espère que cela finira par payer. Tout peut aller très vite dans le football, et c’est pour cela qu’il ne veut pas partir »

Suffisant pour changer la donne en Janvier ? Seul Didier Deschamps semble connaitre la réponse à cette question.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.