FR

Rabiot n’a pas fait son choix, Al-Khelaifi veut l’aider

par

Nasser Al-Khelaifi veut convaincre Adrien Rabiot de prolonger.
Rabiot n’a pas fait son choix, Al-Khelaifi veut l’aider
Libre en juin prochain, Adrien Rabiot aurait, selon certaines sources, prévu de s’en aller librement en juin prochain.
Néanmoins, la réalité serait tout autre puisque le milieu de terrain du PSG n’aurait pas fait son choix, comme l’indique le journaliste de Canal+ qui était sur la pelouse du Parc des Princes pour le match face à Toulouse hier (1-0).

Tout ce qui se dit est inexact. (Il) prendra la parole en temps voulu. Tout est envisageable, aussi bien de rester que de quitter le PSG. Rien n’est décidé.

Quoi qu’il en soit, dans la capitale on aimerait bien que l’international tricolore se décide vite et Nasser Al-Khelaifi aurait même prévu de prendre les choses en main, si l’on en croit L’Equipe.

Dans ce qui s’apparente à un bras de fer, un homme, encore discret dans le dossier, pourrait faire basculer les choses. Il s’agit de Nasser Al-Khelaïfi. Le président parisien apprécie le jeune homme et se verrait bien en faire le capitaine de son équipe à l’avenir. Il saura trouver des arguments pour le convaincre. Et avec Rabiot, rien n’est à exclure. Il pourrait très bien annoncer qu’il reste au PSG en janvier, alors qu’il sera libre de s’engager où il veut…

Rien ne dit que cela suffira toutefois et Thomas Tuchel préfère prévoir et préparer son possible départ.

C’est sa décision et on l’attend depuis longtemps. Il n’a toujours pas décidé et tout le monde est impatient, mais c’est normal. Moi je n’en pense rien de cette situation parce que je ne peux pas influencer son choix. Si je veux qu’il reste ? Je ne sais pas, il a un contrat et il ne dit pas oui au PSG. Donc on doit se préparer à son départ, tout est possible. Il faut poser la question à Adrien, pas à moi…

 
 

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.