US

PSG : Neymar ne jouera pas face au Real !

par

Le suspense est terminé. Le Paris Saint-Germain a officialisé le fait que Neymar sera opéré suite à sa blessure. Face à l’Olympique de Marseille, le Brésilien s’est fait une entorse à la cheville droite et une fissure à un os du pied.

Le club parisien a longtemps entretenu l’incertitude, laissant un conflit apparaître entre lui et le père du joueur. Si l’opération est confirmée, la durée d’indisponibilité reste elle inconnue :

À l’issue du protocole initialement prévu de trois jours de soins, un bilan a été effectué ce jour en commun par le staff médical du Paris Saint-Germain et celui de la sélection brésilienne. Au terme de ce bilan et en accord avec le joueur, il a été décidé de privilégier l’option chirurgicale. Neymar Jr sera opéré en fin de semaine au Brésil par le Docteur Rodrigo Lasmar accompagné sur place par le Professeur Saillant.

Paris devra donc faire sans sa star face au Real Madrid dans cinq jours en 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, a aussi profité de cette information et de la rencontre de mercredi soir face à l’OM pour éteindre toute polémique.

Pour lui, il n’y a aucun conflit entre le club et l’entourage du joueur :

Pas du tout, vous les médias, vous aimez bien chercher les polémiques, mais il n’y en a pas. Je veux remercier le père de Neymar, c’est un gentleman et un grand monsieur. Son fils part mais lui va rester pour voir le match contre le Real Madrid et soutenir le PSG, alors qu’il aurait pu rentrer en famille.

Il se montre aussi confiant avant le choc face au Real Madrid :

Je suis très confiant pour le match contre le Real. On a l’équipe, on a les supporters. Tout le monde est prêt.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.